Élections législatives 2024 : l'ex-ministre, Damien Abad, mis en examen pour tentative de viol, annonce se représenter dans sa circonscription de l'Ain

L'ex-ministre des Solidarités, Damien Abad, mis en examen pour tentative de viol, a confirmé ce jeudi 13 juin se représenter dans sa circonscription de l'Ain, où le Rassemblement national est arrivé largement en tête lors des Européennes. Le député sortant entend se présenter "sans étiquette" mais assure avoir le soutien du camp macroniste.

"Je pars en candidat divers droite sans étiquette", a indiqué le député apparenté Renaissance à l'AFP, confirmant une information de la Voix de l'Ain, ajoutant avoir le soutien de la majorité présidentielle. Damien Abad qui se présente comme "un député de terrain", a également annoncé sa candidature sur les réseaux sociaux.

Une responsable locale du groupe Renaissance a confirmé que le parti ne présenterait pas de candidat face à lui dans la 5ᵉ circonscription. Ancien chef des députés LR, Damien Abad avait été nommé en mai 2022 ministre des Solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées dans le gouvernement d'Elisabeth Borne, représentant une prise de guerre du président Emmanuel Macron à droite.

Accusations

Damien Abad avait été réélu député en juin 2022, dans la 5ᵉ circonscription de l'Ain. Dans la tourmente après des accusations de violences sexuelles, il avait quitté l'exécutif début juillet 2022 à l'occasion d'un remaniement.

En mai 2024, il a été mis en examen pour tentative de viol en 2010 sur l'une de ses trois accusatrices et placé sous le statut de témoin assisté pour les deux autres.

"Les gens me connaissent, ils savent la personne que je suis", s'est défendu l'élu de 44 ans, rejetant l'idée que l'affaire puisse nuire à sa candidature. Celle-ci est également compliquée par la percée du RN qui dispose d'un des cinq sièges de députés dans l'Ain et, fort de ses 36,53% des suffrages aux élections européennes, espère en gagner d'autres.

Rappel 

Damien Abad a été élu député dans la 5ᵉ circonscription du Rhône en 2012, investi par l'UMP. Il s'impose face à la candidate socialiste Josiane Exposito. Il est alors l'un des plus jeunes députés de France. Il est réélu en 2017 face à la candidate République en Marche, Hélène De Meire, avec plus de 25,7% des voix. Il devient aussi vice-président du groupe des Républicains à l'Assemblée.

En 2022, Damien Abad est candidat à sa succession. Alors que LREM n'avait pas positionné de candidat face au député sortant qui venait de se mettre en congé des Républicains, ces derniers ont donné leur investiture à un autre candidat. Au second tour, le député sortant s'est imposé face à la candidate de la Nupes, Florence Pisani.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité