Les éoliennes des Monts de l'Ain attirent les randonneurs

Les éoliennes vues de Vieu-d'Izenave / © France 3
Les éoliennes vues de Vieu-d'Izenave / © France 3

Quand les éoliennes deviennent un but de visite. Ce mercredi 1er novembre, nombreux étaient les curieux à s'aventurer dans le Bugey pour découvrir les 9 éoliennes des Monts de l'Ain. Elles entrent peu à peu en fonction, et à l'heure des tests la balade en altitude s'impose.

Par Franck Grassaud

5 sur la commune d'Izenave, 2 sur Vieu-d'Izenave, une à Cerdon et une à Labalme... c'est ainsi que les éoliennes des Monts de l'Ain ont été installées durant l'été dernier. Depuis quelques jours, elles commencent à s'agiter. Des techniciens font des tests, et certaines produisent déjà de l'électricité. Elles se déclenchent automatiquement quand le vent souffle de 5 à 90km/h. A terme, elles devraient pouvoir livrer l'équivalent des besoins en électricité de plus de 8.000 foyers. Coût de l'opération: 27 millions d'euros. La construction a été gérée par RES qui a depuis revendu le parc à un investisseur. 

Si l'annonce d'un projet éolien entraîne parfois une levée de boucliers, ici les réunions publiques organisées en amont ont été plutôt calmes. Et pour cause, les éoliennes sont en altitude, sur une crête. Un seul couple s'est ému de la proximité des futures machines, avant de mettre son bien en vente.
 
"C'est toujours mieux que le nucléaire!", lance une habitante qui a vu sur les poteaux de 150 mètres de haut, "et puis c'est loin de nous, et ça se fond dans la nature (...) ça ne me choque pas, faut juste pas en rajouter."

Les éoliennes regardent le Mont Blanc 


Les mâts se sont donc glissés dans la forêt. Et aujourd'hui ce sont les hommes qui les cherchent! Les randonneurs sont nombreux à vouloir les voir. Le promoteur a réaménagé les routes pour monter les observer. Des bancs et tables de pique-nique ont aussi été installés. D'un côté on découvre les mastodontes de ferraille, de l'autre on voit le Mont Blanc. La balade vaut désormais le détour. 

Reportage Franck Grassaud et Eloïsa Patricio
Les éoliennes des Monts de l'Ain
Les 9 éoliennes du Bugey deviennent une vraie curiosité.  - France 3  - Franck Grassaud et Eloïsa Patricio

Quant au bruit, il est pour l'heure limité... mais les pales ne tournent pas encore à plein régime. Tous les 6 mois, des études seront menées pour mesurer l'impact et la hauteur des décibels.

"Si une éolienne en plaine fait parfois verrue, là on arrive à quelque chose d'équilibrer", pense Dominique Delagneau, le maire de Vieu-d'Izenave. Un projet qui va rapporter à sa commune près de 9.000 euros par an, le prix de la location des terrains. La voisine Izenave touchera deux fois plus. Mais le Département et la Communauté de communes Haut-Bugey vont aussi percevoir l'IFER (Imposition forfaitaire pour les entreprises de réseaux). Ils n'entendent visiblement pas la reverser aux villages concernés, afin de ne pas engendrer la surenchère et voir des parcs éoliens, défendus par les communes, fleurir partout.     

Sur le même sujet

Les + Lus