Parc d'attractions Dinopedia dans l'Ain : La préfecture de Région dit stop aux travaux

Alors que les travaux pour la construction d'un parc, dédiés aux dinosaures, allaient bon train, la préfète de région a choisi de soumettre le projet à une évaluation environnementale. Tronçonneuses et pelleteuses sont depuis jeudi 9 mai à l'arrêt.

Il y existe déjà deux Dinopedia dans le sud de la France. Le parc ambitionnait de remplacer un précédent centre aquatique aux structures vieillissantes à Trévoux dans l'Ain. Une cinquantaine de dinosaures représentés en taille réelle constituaient l'attrait du lieu.

Le maire de Trévoux, Marc Pichoux (LR), défend le projet, qui devait générer la visite de 150 000 visiteurs par an, une manne financière pour la commune.

Un impératif environnemental

C’est bien par un arrêté de la DREAL, direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Rhône-Alpes Auvergne Rhône-Alpes, que la préfecture de Région a annoncé la décision administrative qui frappe les travaux de construction du futur parc d’attractions Dinopedia.

Les gendarmes sont intervenus jeudi 9 mai pour faire stopper les travaux. Selon la décision administrative des obligations environnementales ne seraient pas remplies. Le maître d’ouvrage devra réaliser des études complémentaires.

Selon les termes de l’arrêté, la construction du parc "serait susceptible d’avoir des incidences sur l’environnement et sur la santé humaine".

Travaux non conformes à la loi

La décision de la Préfète de région confirmerait que les travaux réalisés jusqu’alors ne seraient pas conformes aux intérêts environnementaux, urbanistiques et sanitaires.

Le document fait état d'une incompatibilité entre le projet et le plan local d’urbanisme. Les travaux doivent stopper net tant que le processus d’évaluation environnementale n’est pas achevé.

Le parc devait ouvrir en juin 2024.