Théâtre. Portable exigé pour la représentation du Tartuffe à Saint-Bénigne (Ain)

Une pièce de théâtre où les portables sont autorisés et même vivement conseillés, c'est l'étonnante proposition de la compagnie "Adara", qui sévit dans l'Ain. Une application a même été conçue pour suivre une représentation du Tartuffe. Mais attention, l'expérience est pleine d'imprévus.
"OK, Tartuffe !", c'est le titre de la pièce écrite par Philippe Nauze, et jouée par la compagnie "Adara" ce samedi 1er février à 20h30. Pour l'occasion, la Salle Multifonctions de Saint-Bénigne, près de Pont-de-Vaux, ouvrira gratuitement ses portes. La mairie a pris en charge ce spectacle culturel, pédagogique et satirique à la fois.

L'originalité réside d'abord dans le dispositif déployé. Une application a été créée pour l'occasion. Ce sont des élèves d'un IUT de Bourg-en-Bresse qui l'ont mise au point. En profitant du wi-fi installé exceptionnellement dans la salle, on télécharge "Soma By Adara" et le spectacle peut commencer.

Le texte de Molière est dit par trois comédiens qui vont jouer tour à tour Tartuffe, Cléante, Elmire, Orgon... A chaque mot oublié de la langue française, une notification interpelle le spectateur qui voit la définition s'afficher sur son smartphone. Jusque-là, tout est fait dans un esprit pédagogique, et personne ne se doute de la suite. Sans trop dévoiler la chute, on doit simplement imaginer que la machine peut se retourner contre les acteurs et les spectateurs. Un bug, une mise à jour, et les notifications vont s'emballer. La mise en scène sera dorénavant dictée par la technologie. 

En fait, tout est fait pour dénoncer la mort du spectacle vivant, si un beau jour cet outil, qui gouverne de plus en plus nos vies, prend la main. Une leçon que n'aurait pas renié Molière. 

Reportage Franck Grassaud et Maryne Zammit
durée de la vidéo: 01 min 45
Ain. Un Tartuffe "connecté"
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture technologies