Le département de l'Ain en vigilance orange aux crues : des évacuations à cause des risques d'inondations

Un camping évacué, des maisons menacées par la montée des eaux ... dans l'Ain, les pompiers sont sur le pont pour faire face aux conséquences des pluies abondantes qui ont frappé le département depuis le jeudi 15 juillet et fait gonflé les rivières. L'Ain a été placé en alerte orange aux crues.
 15 juillet 2021 -La rivière d'Ain à Pont-d'Ain, jeudi 15 juillet vers 20 heures, a franchi la barre des 1000 m3 secondes
15 juillet 2021 -La rivière d'Ain à Pont-d'Ain, jeudi 15 juillet vers 20 heures, a franchi la barre des 1000 m3 secondes © MAXPPP

Ce vendredi 16 juillet, Météo France a classé 13 départements du nord et de l'est de la France, dont l'Ain, en vigilance orange aux crues. Le département est également en vigilance jaune aux orages. En Auvergne Rhône-Alpes, le Rhône, la Loire, la Drôme, l'Ardèche et les départements alpins sont en vigilance jaune aux crues et orages pour certains.

Ce vendredi, la météo va être encore instable sur la façade est, selon Météo France.

Le jeudi 15 juillet, le département de l'Ain était déjà soumis à cette vigilance orange aux crues. En raison des précipitations enregistrées tout au long de la journée de jeudi, le débit de la rivière Ain a connu une hausse significative en fin d'après-midi. La hausse devait se poursuivre jusqu'en milieu de nuit avant une amorce de décrue en cours de matinée.
Ce vendredi matin, la rivière Ain était toujours classée en orange aux crues, les niveaux étaient stables à l'amont du tronçon (Pont d'Ain) depuis le milieu de nuit. A l'aval (Chazey), les niveaux devaient poursuivent leur hausse avant une stabilisation en cours de matinée, puis une amorce de décrue en milieu de journée. Le tronçon de l'Ognon amont de la Linotte et le bassin de la Seille ont également été classés en vigilance orange aux crues.

Les autorités ont déclenché une cellule de suivi et appelé les habitants à la prudence en raison des risques de débordements, de montée rapide et dangereuse des eaux.

 

Un camping évacué

Les pluies continues et persistantes ont d'ailleurs nécessité une trentaine d'interventions des pompiers pour inondations et mises en sécurité des personnes, dont plusieurs de très longue durée. 

Parmi les interventions marquantes, les pompiers ont procédé en fin d'après-midi à l'évacuation du camping de Priay, situé près de Bellegarde, au bord de la rivière Ain, en raison de la montée des eaux. Selon le Sdis de l'Ain, 60 personnes ont été mises en sécurité, 9 sont relogées par la mairie, les 51 autres par la famille.

A Bény, au nord de Bourg-en-Bresse, un peu plus tard en fin de journée, les sapeurs pompiers ont procédé à la mise en sécurité de trois ânes et un poney pris au piège par la montée des eaux.

Dans la matinée, ce sont plusieurs maisons qui étaient menacées dans le village de Salavre par la montée des eaux. Le village est situé également au nord de Bourg-en-Bresse. Différents moyens de sauvegarde des habitations ont été installés : des blocs béton, des sacs de sable mis en place par la mairie. Deux habitations ont toutefois été touchées malgré les dispositifs, ont signalé ce matin les pompiers du SDIS01. 

 

Ce matin, le trafic sncf était perturbé de l’Ain, notamment en raison d’une inondation de la voie à hauteur de Crépieux, aux portes de l'Ain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries