Maison des enfants d'Izieu : commémoration en direct de la première journée du souvenir de la rafle, le 7 avril 1946

6 avril 2021 : la maison des enfants d'Izieu commémore la première journée du souvenir de la rafle. A Izieu et Brégnier-Cordon (Ain), le 7 avril 1946, plus de 3000 personnes s'étaient rassemblées pour rendre hommage aux victimes. 75 ans après, suivez cérémonies et débats en direct sur internet.

© Centre de documentaion de la maison d'Izieu

Deux lieux, une date : le 7 avril 1946, 3000 personnes se rassemblent à la maison d’Izieu mais aussi à Brégnier-Cordon, dans l'Ain, pour ce qui sera la première journée du souvenir de la rafle de 44 enfants juifs et de leurs 7 accompagnateurs, déportés puis assassinés à Auschwitz et en Estonie.

6 avril 2021 : une journée retransmise en direct sur internet

Le mardi 6 avril 2021, le mémorial de la maison des enfants d'Izieu commémore donc à partir de 10h le 75 ème anniversaire de cette journée du souvenir. 

En raison des consignes gouvernementales liées à la pandémie de Covid 19, le public pourra suivre en direct sur internet l’intégralité de la journée sur www.memorializieu.eu et sur les réseaux sociaux de la Maison d’Izieu : Facebook, Twitter et Youtube ou ci-dessous.

 

6 avril 2021 : Commémoration de la première journée du souvenir de la rafle

Hommages et débat

A 10h puis 10h30, deux cérémonies d'hommage auront lieu à Brégnier-Cordon, puis Izieu, toutes deux retransmises en direct via internet et les réseaux sociaux. Puis, à 12h, l'exposition exceptionnelle (voir ci-dessous) consacrée à cette première journée du souvenir du 7 avril 1946 sera inaugurée.

Enfin, dès 14 h, retrouvez une émission spéciale en direct de la Maison d’Izieu : "75 ans après : l’importance de poursuivre le travail de mémoire" présentée par Richard Schittly, correspondant à Lyon du journal Le Monde.

Une exposition née grâce à un appel aux dons

L'exposition inaugurée ce mardi 6 avril 2021 a pu voir le jour grâce à l'appel aux dons lancé l'an dernier par le Mémorial des enfants d'Izieu, en direction du grand public, des communes ou encore des paroisses.

La direction du mémorial avait eu l'idée de cette initiative en recevant un don de la famille de Marie-Antoinette Cojean, ancienne secrétaire du sous-préfet de Belley Pierre-Marcel Wiltzer qui avait contribué à trouver un refuge aux enfants juifs. Il s'agissait de photos prises par Mme Cojean alors qu'elle avait assisté à la première commémoration de la rafle, le 7 avril 1946.

Dans ce lot d'images, les responsables du mémorial ont remarqué la présence d'une caméra dans la foule. Ce qui a permis de récupérer auprès de Pathé Gaumont Archives un reportage de 34 secondes qui dormait depuis 75 ans dans les archives de l'ancienne société d'actualités cinématographiques.

Une mobilisation du public "très forte"

Encouragé par ces découvertes, le mémorial a lancé un appel aux dons et d'autres photos ont afflué, ainsi que des témoignages. Un ancien responsable des Eclaireurs de France a ainsi apporté un album de l'association de scoutisme présente à cette journée et des témoins âgés de moins d'une dizaine d'années à l'époque ont confié leurs souvenirs. 

Et puis un carton oublié et jauni a été miraculeusement retrouvé dans les sous-sols de la sous-préfecture de Belley, il y a quelques semaines : le dossier de préparation officielle de la cérémonie. 

Qu'on se le dise : la collecte d'archives continue

"L'importance de cette première cérémonie du 7 avril 1946 avait été un peu sous-évaluée. La mobilisation du public a été très forte, très tôt", souligne Dominique Vidaud, directeur du musée-mémorial, rappelant également l'impact du procès Barbie dans le souvenir des enfants d'Izieu.

"Pour que la mémoire soit préservée, il faut absolument que des traces soient laissées. Ensuite, il lui faut du temps pour qu'elle se construise", confirme l'historienne Annette Wieviorka, spécialiste de la Shoah.

C'est pour cela que l'appel au dons d'archives administratives ou familiales (photos, cahiers d'écoliers, lettres, journaux) continue. Qu'on se le dise, il n'est pas trop tard pour fouiller vos greniers, interroger vos aînés et ajouter votre contribution à ce travail de mémoire.
 

Où et quand voir l'exposition « 7 avril 1946, une grande et émouvante journée du souvenir » ?

En raison de la pandémie, l'exposition inaugurée le 6 avril 2021 n'est pas accessible pendant le temps du confinement. Ensuite, le public pourra la découvrir dans le parc de la maison des enfants d'Izieu jusqu'en septembre.

Ensuite, pensée pour pouvoir être itinérante, l'exposition sera mise à disposition des établissements scolaires qui le souhaiteront, dans la région et au delà.

Enfin, en 2022, une exposition numérique verra le jour pour permettre à chacun de découvrir cet événement local, mais d'une ampleur exceptionnelle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
shoah société hommage histoire culture