Cet article date de plus de 5 ans

Air Cocaïne: l'appel des pilotes sur leur détention provisoire examiné le 18 novembre

La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence examinera le 18 novembre prochain l'appel des deux pilotes mis en cause dans l'affaire Air Cocaïne sur leur placement en détention provisoire, a-t-on appris lundi auprès de l'un de leurs avocats.
Bruno Odos et Pascal Fauret, âgés de 56 et 55 ans, avaient été placés en détention provisoire la semaine dernière après avoir été longuement entendus par les juges d'instruction chargés du dossier à Marseille. "Une décision inique" avait alors déclaré Me Jean Reinhart, qui assure avec Me Dupond- Moretti, la défense de ces deux pilotes d'aviation d'affaire que la justice française soupçonne d'avoir participé à un trafic transatlantique de cocaïne.

Les deux pilotes rhonalpins ont été arrêtés en mars 2013 en République dominicaine aux commandes d'un avion où étaient entassées des valises contenant 680 kg de cocaïne. La justice dominicaine les a condamnés à 20 ans de prison, mais les deux hommes ont fuit leur résidence surveillée fin octobre et font l'objet depuis d'un mandat d'arrêt international.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire air cocaïne justice société