COVID 19 : le Département de l’Allier lance un bus itinérant pour la vaccination

Deux camions, des médecins, des infirmières, c'est le dispositif imaginé par le Département de l'Allier pour vacciner les personnes isolées dans les zones rurales. Pas moins de 50 personnes peuvent être vaccinées chaque jour. Les premières injections ont eu lieu jeudi 21 janvier.

Depuis le jeudi 21 janvier, un bus du Conseil départemental de l'Allier est déployé pour la campagne de vaccination contre le COVID 19.
Depuis le jeudi 21 janvier, un bus du Conseil départemental de l'Allier est déployé pour la campagne de vaccination contre le COVID 19. © Stéphanie Vinot / FTV

Depuis le jeudi 21 janvier, le Conseil départemental de l’Allier a mis sur la route un bus itinérant afin de mener la campagne de vaccination. Après vérification des documents administratifs et un bref questionnaire, la première étape du rendez-vous se passe dans le bus de vaccination mobile du département de l'Allier. Cette dame habite à cinq kilomètres du lieu où est posté le bus, à Cosne-d'Allier. Madeleine Bardet  habitante de Vieure, âgée de 84 ans, raconte : « On a vu sur le journal que le bus venait. On m’a inscrite sur Internet pour pouvoir passer ».

Une initiative imaginée pendant le couvre-feu

Direction ensuite le véhicule de santé et de prévention des pompiers. C'est là qu'un médecin et une infirmière vont procéder à l'injection d'une dose de vaccin. Ce dispositif mobile permet d'accélérer la vaccination. Il s’agit d’une initiative du département de l'Allier imaginée lorsque le couvre-feu a été imposé à 18 heures. Claude Riboulet, président du Conseil départemental de l'Allier, souligne : « Le premier jour d’ouverture du standard téléphonique on a eu plus de 14  000 appels et ça ne concernait que les personnes de plus de 75 ans. On a écouté dans les médias des réticences par rapport à la vaccination. Je constate qu’au moins 80 % des plus de 75 ans dans l’Allier veulent se faire vacciner ».

1300 doses par bassin                                                                                                           

Le dispositif est dédié aux personnes qui habitent à plus de 20 minutes ou plus de 20 kilomètres de l'un des trois principaux bassins urbains de l'Allier, Moulins, Montluçon et Vichy. Grégory Dolé, directeur départemental pour l'Allier de l'ARS AURA précise : « On avait 1 300 doses par bassin. Ca fera sur les centres de vaccination actuels, à partir de la semaine prochaine, 1 000 doses. On aura 300 doses pour l’équipe mobile telle qu’elle est présentée ce jour ». Ces camions permettent de vacciner une cinquantaine de personnes chaque jour. Une dizaine de communes vont les accueillir à tour de rôle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19