Cyclisme : Julian Alaphilippe 2ème au classement général du Tour de la Provence

Le cycliste de l’Allier Julian Alaphilippe est deuxième au classement général du Tour de la Provence à l'issue de la quatrième et ultime étape de la compétition, disputée dimanche 14 février. Il est devancé de 18 secondes par le Colombien Ivan Sosa.

Le coureur de l'Allier Julian Alaphilippe a remporté ce dimanche 14 février la 2ème place du classement général du Tour de la Provence.
Le coureur de l'Allier Julian Alaphilippe a remporté ce dimanche 14 février la 2ème place du classement général du Tour de la Provence. © Laurent Lairys/MAXPPP

Le cycliste de l’Allier Julian Alaphilippe a remporté la 2ème place du classement général du Tour de la Provence à l’issue de la quatrième et dernière étape de la compétition ce dimanche 14 février. Le coureur de la Deceuninck-Quickstep, qui a pris trois secondes de bonification en début de journée, est devancé de 18 secondes par le Colombien Ivan Sosa. L'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain) s'est adjugé la dernière étape au sprint, devant l'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quickstep) et le Français Nacer Bouhanni cycliste, entre Avignon et Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) sur 163,2 kilomètres.

Une deuxième place malgré une chute

La deuxième étape a pourtant failli être fatale au champion du monde, qui était dans les premières positions du peloton à à peine plus d'un kilomètre de l'arrivée quand il a glissé dans un virage, pris par la chute du Russe Aleksandr Vlasov (Astana) devant lui. Le genou écorché, il a franchi la ligne trois minutes et demie après Ballerini, mais le jury des commissaires a reclassé les deux hommes dans le temps du vainqueur.

L'étape décisive du Mont Ventoux

Samedi, Sosa, âgé de 23 ans, a devancé son compatriote et coéquipier Bernal de 15 secondes et le champion du monde français de la Deceuninck-Quickstep de 18 secondes. Sur la route du Mont Ventoux enneigé, le duel attendu entre le vainqueur du Tour de France 2019 et le champion du monde 2020 a bien eu lieu. Alors que Sosa était déjà devant,  Alaphilippe et Bernal se sont isolés du peloton des favoris à 3,5 km de la ligne d'arrivée, située devant le chalet Reynard, aux deux tiers de la montée vers le Géant de Provence. Bernal a eu le dernier mot dans les 500 derniers mètres, repassant devant Alaphilippe au classement général pour deux secondes. Mais le dénouement de ce mano à mano est intervenu alors que Sosa avait déjà coupé la ligne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport