Infographies. Elections dans l'Allier : emploi, revenus, démographie, les chiffres-clés du département

Les élections départementales et régionales sont l’occasion de faire un point sur votre département. Emploi, moyenne d’âge, revenus : au travers de données et de statistiques, voici quelques caractéristiques de l’Allier.

A Moulins, comme dans le reste de l'Allier, la population est vieillissante et diminue au fil des années.
A Moulins, comme dans le reste de l'Allier, la population est vieillissante et diminue au fil des années. © S.Vinot/FTV

Quelques statistiques permettent de dresser un portrait économique et social de l’Allier, afin de bien comprendre certains enjeux des élections départementales et régionales.

Un département rural

Lors du dernier recensement en 2017, l’Allier comptait 337 988 habitants, soit 0,5% de la population nationale. La population bourbonnaise est en légère baisse depuis 10 ans, en raison du déficit des naissances par rapport aux décès ainsi que du vieillissement de la population.

Seules les zones périurbaines attirent de nouveaux habitants, comme à Lamaids (+16,8 %), Charmeil (+22,7%) ou encore Bressolles (+7,4%). L’Allier compte 47 habitants au km2, contre 105,8 habitants au km2 en France. C’est un département bien moins peuplé que la moyenne. Le département de l'Allier est composé d'une zone de bocage, autour de Montluçon, d'un zone de plaine vers Moulins et de la montagne bourbonnaise vers Vichy.

Les moyens de transport utilisés pour se rendre au travail reflètent la ruralité du territoire : 80% des Bourbonnais utilisent une voiture ou camionnette pour aller travailler, 3% seulement les transports en commun. Au total, 84,8% des ménages de l'Allier possèdent au moins une voiture.

Une population vieillissante

L’Allier est l’un des départements qui abritent le plus de seniors. Plus d’un tiers de la population y est âgée d’au moins 60 ans. Les personnes âgées vivent par ailleurs davantage en institutions spécialisées qu’ailleurs en France. La prise en charge de la vieillesse est un des enjeux des prochaines années dans l’Allier, où la pyramide des âges promet un vieillissement de la population, encore plus prononcé que dans le reste de la France. Le département compte un peu plus de 5 000 places en EHPAD.

L'Allier est le premier département a avoir atteint 50% de vaccinés contre le Covid-19. Le 31 mai dernier, 51,1% des Bourbonnais avaient reçu une première injection. Cela s'explique en partie par la proportion de personnes âgées dans le département. Malgré les enjeux sanitaires, le nombre de médecins exerçant dans l'Allier diminue chaque année. Entre 2010 et 2020, le département a perdu 13% de ses médecins.

D’après les chiffres de l’INSEE, les retraités représentent plus d’un tiers des habitants de l’Allier, soit 36% de la population. Parmi les actifs, les 45-59 ans sont majoritaires, alors que les jeunes actifs sont moins nombreux que dans la moyenne nationale.

Moins de cadres, plus d’ouvriers

Dans l’Allier, les employés (31,5%), ouvriers (24%) et professions intermédiaires (23,3%) sont les catégories socioprofessionnelles les plus représentées, soit un peu plus de 70% des actifs.

En 2017, le département comptait 9,6% de chômage, dans la moyenne nationale (9,1%). En revanche, le salaire moyen dans l'Allier est inférieur à la moyenne : 12,8 euros contre 15,3 euros de l'heure en France. Le département détient le taux de pauvreté le plus important de la région Auvergne-Rhône-Alpes (15,5 %).

D’après les chiffres de 2018, le revenu médian dans l’Allier (20 360 euros par an) correspond au revenu médian en France (20 520 euros). Cela signifie que la moitié de la population du département gagne plus que 20 360 euros par an et l'autre moitié gagne moins.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie démographie société élections départementales 2021 politique élections