Allier : la fonderie Cast’Al de Vaux reprise par une fonderie du Rhône

Mercredi 20 mai, le tribunal de commerce de Montluçon dans l’Allier a validé la reprise de la fonderie Cast’Al de Vaux par la fonderie Trinquet située à Villeurbanne, dans le Rhône. Sur les 42 emplois menacés, 31 vont être sauvés.
 
Sans véritable surprise, le tribunal de commerce de Montluçon dans l’Allier a validé mercredi 20 mai la reprise de la fonderie Cast’Al de Vaux par l’entreprise Trinquet, située à  Villeurbanne dans le Rhône. Ce candidat était le seul repreneur en lice et avait le soutien des salariés.

Une très bonne nouvelle

Sur les 42 emplois menacés, 31 vont finalement être conservés. Pascal Foire, gérant de la fonderie bourbonnaise, explique : « C’est une très bonne nouvelle pour les salariés et pour les gens de Montluçon. Cela évite une nouvelle fermeture d’entreprise. De plus, il y a des perspectives d’investissement, de développement. C’est bien pour tout le monde ».

Des fonderies complémentaires

Marcus Schrüfer est le PDG de la holding qui va reprendre la fonderie de Vaux. Il souligne : « Je suis très content. C’est un très beau projet. La fonderie Trinquet n’est pas concurrente mais complémentaire de cette de Vaux. A Trinquet nous faisons plutôt des pièces unitaires, des prototypes, des petites séries. A Vaux on est plutôt sur des moyennes et des grosses séries. Du coup, on va développer à Trinquet et à Vaux on va produire les séries. On est très complémentaires. Je pense que ça devrait très bien se passer ». Le repreneur espère une remise en route dès lundi 25 mai, avec 32 salariés sur le site. Les 11 salariés qui restent sur le carreau étaient proches de la retraite pour la plupart.  

Il est important pour les salariés et pour nous d’avancer

La fonderie Trinquet de Villeurbanne compte quant à elle une trentaine de salariés. Le nouveau repreneur indique : « C’est positif. Les équipes chez Trinquet sont contentes et les personnes que j’ai pu voir me semblent tout à fait satisfaites de cette reprise. Je suis très heureux d’avoir cette confirmation-là, parce que ce n’est jamais facile d’être dans l’attente. Maintenant il est important pour les salariés et pour nous d’avancer, ainsi que pour nos clients et nos fournisseurs ». Les principaux clients de la fonderie de Vaux sont l’armée et le secteur agricole. En effet, l’entreprise fabrique des pièces de sécurité avec des alliages à haute résistance mécanique. Elle est spécialisée dans des pièces très techniques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie justice société entreprises