Dimanche 25 juin, lors des championnats de France de cyclisme sur route, Julian Alaphilippe a abandonné à 95 km de l’arrivée. Sans doute victime d’un coup de chaud, le coureur a perdu le contact avec le peloton avant de renoncer.

Julian Alaphilippe ne sera pas champion de France cette année. Malgré ses efforts et son envie de conquérir le maillot bleu-blanc-rouge, le double champion du monde a abandonné la course, à 95 km de l’arrivée, lors des championnats de France de cyclisme sur route, à Cassel, ce dimanche 25 juin. Le coureur originaire de Montluçon a semble-t-il été victime d’un coup de chaud et a été pris de vomissements. Lâché par le peloton, le cycliste a préféré abandonner. Un coup dur à moins d’une semaine du départ du Tour de France, dont le coup d’envoi sera donné à Bilbao le samedi 1er juillet.

Une course dont il était l'un des favoris

Julian Alaphilippe faisait partie des favoris pour remporter le tricot tricolore. Avant le départ de la course, le grimpeur d'AG2R-Citroën, Aurélien Paret-Peintre affirmait : « Julian ne pourra pas se cacher. Le parcours lui correspond à 100%. C'est le meilleur coureur du monde sur ce type de bosses ». Julian Alaphilippe précisait alors : « La motivation est là mais je n'ai pas toutes les cartes en main. On verra si le scénario se présente bien pour nous. C'est un circuit sélectif et ça me plaît ». Regonflé par son succès ce mois dans la deuxième étape du Dauphiné, le coureur bourbonnais n’avait pas caché ses ambitions. Il était enfin sorti d'un tunnel de mois moroses marqués par des chutes à répétition, dont celle terrible de Liège-Bastogne-Liège l'an passé (pneumothorax, fractures d'une omoplate et de deux côtes) qui l'a privé de la Grande boucle 2022. Une période pâle prolongée par une campagne ardennaise 2023 plombée par un genou blessé. Il reste quelques jours à Julian Alaphilippe pour se remettre de son rendez-vous raté afin de briller lors de la Grande Boucle. C'est finalement Valentin Madouas qui a été sacré champion de France ce dimanche à Cassel.

Le Breton arborera le maillot de champion de France au départ du Tour samedi prochain.

Ecrit avec AFP