Cinq gilets jaunes de l’Allier jugés pour recel d'objets volés lors des pillages à Paris

Originaires de Montluçon dans l’Allier, cinq gilets jaunes ont été arrêtés samedi 16 mars à Orléans (Loiret), alors qu’ils rentraient chez eux en train. Ils ont été placés en garde à vue pour avoir récupéré des objets venant d’enseignes saccagées à Paris.
 

Plus de 80 enseignes ont été pillées samedi 16 mars à Paris lors de la manifestation des gilets jaunes.
Plus de 80 enseignes ont été pillées samedi 16 mars à Paris lors de la manifestation des gilets jaunes. © Zakaria ABDELKAFI / AFP
Alors qu’ils rentraient chez eux à Montluçon, dans l’Allier, après une nouvelle journée de manifestation à Paris samedi 16 mars, cinq gilets jaunes ont été arrêtés. Selon nos confrères de la République du Centre, ils se trouvaient dans le train et se vantaient d’avoir profité du saccage des vitrines de l’avenue des Champs Elysées, à Paris. Parmi le butin qui s’élève à plus de 1 000 euros : une cafetière Nespresso, des vêtements de marque (Celio et Hugo Boss), un collier Swarovski,… 

Casseurs ou receleurs ?

Une femme qui se trouvait dans le train a alors donné l’lerte. Les cinq personnes ont été interpellées en gare de Fleury-les-Aubrais. Le lendemain, elles ont été placées en garde à vue au commissariat central d’Orléans. Les enquêteurs de la sûreté départementale s’attachaient à vérifier si elles faisaient partie des casseurs.  Ils ont reconnu avoir participé à la manifestation, mais pas aux saccages et aux pillages des magasins, assurant avoir seulement "récupéré" les objets.
Il s’agit de quatre femmes et d’un homme âgés de 27 à 58 ans.
Selon France bleu Orléans, l’homme était déjà connu des services de police et avait déjà été arrêté pour conduite en état d’ivresse. Ils seront jugés le 3 juin par le tribunal correctionnel d’Orléans pour recel d'objets volés. La peine encourue pour ce type de délit est de cinq ans de prison. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers gilets jaunes société manifestation économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter