• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Montluçon (Allier) : les Restos du coeur cambriolés, une camionnette de livraison brûlée

L'entrepôt des Restos du coeur de Montluçon, dans l'Allier, a été cambriolé dans la nuit du 31 août au 1er septembre. Deux camionnettes de livraison ont été volées avant d'être retrouvées, l'une hors d'état de marche, l'autre calcinée. (Archive) / © F. Salesse / MaxPPP
L'entrepôt des Restos du coeur de Montluçon, dans l'Allier, a été cambriolé dans la nuit du 31 août au 1er septembre. Deux camionnettes de livraison ont été volées avant d'être retrouvées, l'une hors d'état de marche, l'autre calcinée. (Archive) / © F. Salesse / MaxPPP

L'entrepôt des Restos du coeur de Montluçon a été cambriolé dans la nuit du 31 août au 1er septembre. Les malfaiteurs ont volé des denrées et deux camionnettes de livraison, dont l'une a été retrouvée calcinée. L'association a un besoin urgent de véhicules et lance un appel aux dons.

Par Arthur Carpentier

"C'est désoeuvrant". Au téléphone, la voix de Serge Légal est atone. Le vice-président des Restos du coeur de l'Allier a déposé plainte pour cambriolage le 3 septembre. Trois jours plus tôt, dans la nuit du vendredi 31 août au samedi 1er septembre, des malfaiteurs se sont introduits dans l'entrepôt de Montluçon, pour y dérober divers denrées et deux camionnettes de livraison.

"Le pire pour nous, c'est le vol des couches"

"C'est un bénévole de l'association qui a repéré notre camion frigorifique samedi matin, abandonné sur une route départementale", se remémore Serge Légal. Le moteur a été mis hors service, les clignotants et phares arrières ont été arrachés et emportés. Arrivés sur place, les bénévoles découvrent l'ampleur du larcin. Une autre camionnette manque à l'appel : elle sera retrouvée peu après, dans la nature, calcinée. Des denrées alimentaires ont également été dérobées. "Mais le pire pour nous, ce sont les couches qui étaient destinées aux Restos Bébé du coeur, une palette entière de disparue, déplore le vice-président, c'est l'un des produits les importants et les plus difficiles à obtenir." 

Recherche camionnette désespérément

Conséquence la plus dramatique du forfait, le centre ne dispose plus que d'une camionnette pour ramasser les denrées en grande surface pour ensuite les dispatcher sur les 20 autres centres du département. "Comme ils ont également volé toutes les clefs de véhicules, même les doubles, on est bloqué, détaille Serge Légal, on espère qu'on pourra trouver de l'aide quelque part." L'association lance donc un appel aux dons, et cherche notamment de nouveaux véhicules. Le vice-président espère notamment que le salut vienne de concessionnaires ou de garagistes : "comme les dons qui nous sont faits sont déductibles d'impôts, si une entreprise nous donne un véhicule d'occasion et fonctionnel, on pourrait en estimer la valeur et le donateur pourrait bénéficier d'une déduction fiscale." Les Restos du coeur attendent donc que quelqu'un les appelle, au 04.70.08.04.54.

Sur le même sujet

Championnat de France d'enduro

Les + Lus