Positif au Covid 19, Julian Alaphilippe quitte le Tour de Wallonie

Julian Alaphilippe n'a pas pris le départ de la 3e étape du Tour de Wallonie ce lundi 25 juillet. Le cycliste Montluçonnais a été testé positif au Covid 19. Un nouveau coup dur dans une saison difficile.

Nouveau coup d'arrêt pour Julian Alaphilippe : le coureur originaire de Montluçon a été testé positif au Covid 19 et n'a pas pris le départ de la 3e étape du Tour de Wallonie, lundi 25 juillet à Visé, a annoncé son équipe Quick Step. Le double champion du monde en titre, non sélectionné pour le Tour de France après avoir lourdement chuté durant Liège-Bastogne Liège en avril dernier, occupait la 24e place du classement général à 8 min 09 sec de son équipier australien Robert Stannard, pour ce qui constituait sa deuxième course seulement depuis "La Doyenne des classiques".

Le coureur s’est exprimé ce lundi sur Twitter : « Décidément … J’ai du renoncer à prendre le départ ce matin sur le Tour de Wallonie suite à un test positif au Covid 19. Triste de laisser l’équipe, avec aussi l’abandon de Dries sur chute hier. J’espère aller mieux d’ici quelques jours. Mais la condition est bonne pour la fin de saison et j’espère vous retrouver rapidement. Merci à tous et bon courage à toute l’équipe ».

Un Tour qui commençait bien

La course avait pourtant bien débuté pour le puncheur (30 ans), qui avait remporté la première étape du "TRW" samedi au sommet du Mur de Huy. Un bonheur de courte durée : dimanche, Alaphilippe n'avait pu suivre les meilleurs dans une étape accidentée entre Verviers et Herve. "Je n'avais tout simplement pas les jambes", avait expliqué à l'arrivée à Herve "Alaf", qui vit une saison 2022 chaotique. Il a d'abord chuté lors des Strade Bianche début mars en Toscane, avant de devoir déclarer forfait pour Milan-SanRemo et le Tour des Flandres en raison d'une bronchite. Victime d'une grave chute lors de Liège-Bastogne-Liège (l'objectif prioritaire de son printemps), il s'était relevé avec un pneumothorax, deux côtes cassées et une fracture à une omoplate. Revenu à la compétition lors du Championnat de France fin juin (13e) juste avant le Tour de France 2022, il n'a finalement pas été sélectionné par son équipe pour la Grande boucle.

Un programme de préparation

Le Tour de Wallonie devait lui permettre de préparer la suite de sa saison avec à son programme la Classica San Sebastian le week-end prochain, le Tour d'Espagne (19 août-11 sept) et le Mondial-2022 en Australie. Lors d'une visio-conférence vendredi, Alaphilippe avait qualifié son début de saison "d'enchaînement de m...". "Ce sont des mauvais moments dans une carrière. Cela arrive à tout le monde mais cette saison, c'était un peu trop pour moi. Je sais que je n'ai pas été là où je voulais être cette année", avait-il déclaré.