VIDEO. Quand le Père Noël s'amuse à partager le quotidien des pompiers de l'Allier

Publié le
Écrit par Catherine Lopes
Dans la vidéo des sapeurs-pompiers de Montluçon dans l'Allier, le Père Noël réalise une intervention en milieu périlleux.
Dans la vidéo des sapeurs-pompiers de Montluçon dans l'Allier, le Père Noël réalise une intervention en milieu périlleux. © Amicale des sapeurs-pompiers de Montluçon

Un Père Noël qui monte à la corde, qui part en mission en bateau, qui conduit un fourgon…voilà quelques scènes tirées d’une vidéo pleine d’humour postée fin décembre par les pompiers de Montluçon, dans l'Allier. La vidéo fait parler d’elle et c’est bien le but recherché par les soldats du feu qui n’en sont pas à leur coup d’essai.

Quelque 12 000 vues en moins de 24 heures. La vidéo postée fin décembre sur les réseaux sociaux par l’Amicale des sapeurs-pompiers de Montluçon, dans l’Allier, devient virale. Dans cette vidéo, on peut découvrir un Père Noël qui assure une journée de garde auprès des sapeurs-pompiers montluçonnais.


On peut ainsi voir le vieil homme s’entraîner à la caserne, être au volant d’un fourgon, descendre en rappel, être présent sur un bateau avec les plongeurs ou encore se trouver à manipuler la célèbre échelle des soldats du feu. « La petite remise à niveau » comme le disent les sapeurs-pompiers n’est pas de tout repos. Le programme de l’homme barbu vêtu de rouge est bien chargé.

35 000 vues en 2020

Le caporal Sébastien Chopin, vice-président de l’Amicale des sapeurs-pompiers de Montluçon, explique comment cette vidéo est née : « L’année dernière, on avait fait une première vidéo pour Noël. Le but était de faire connaître notre page Facebook et parce qu’en raison du confinement, on ne pouvait pas passer vendre nos calendriers. On a voulu faire une petite vidéo pour se faire voir et pour que les gens aient la possibilité de commander les calendriers en ligne pour faire vivre notre association. L’année dernière, on a fait plus de 35 000 vues et les gens étaient heureux et amusés. On s’est dit qu’on allait remettre une petite couche cette année ».

Susciter des vocations

Cette vidéo amusante est aussi là pour faire naître des vocations chez les plus jeunes : « On a fait ça pour le plaisir et pour que les gens voient une facette de notre métier. On a montré différentes spécialités, comme les plongeurs ou l’intervention en milieu périlleux. On voulait aussi susciter des vocations auprès d’un public volontaire. On sait que sur les réseaux sociaux la cible est assez jeune. A l’heure actuelle, l’ensemble des SDIS et des associations sont présents sur les réseaux sociaux pour essayer d’attirer des jeunes ».

Les facettes du métier

Selon le caporal Sébastien Chopin, le scénario a été assez simple à concevoir : « Il a été bâti autour d’un café. On est partis sur la même base que l’année dernière où on montrait que le Père Noël était confiné et qu’il passait à la caserne pour se préparer physiquement. Cette année, on a décidé de le faire passer à l’étape supérieure et de lui faire prendre une garde avec nous. Il y a une partie caserne où on le voit faire du sport et une partie plus opérationnelle où il touche à tous les véhicules et à toutes les interventions. On le voit conduire, être avec l’échelle, en intervention en milieu périlleux, sur le bateau ».

Une vidéo préparée en quelques jours

La vidéo a été très rapidement réalisée. Le tournage des images a eu lieu le samedi 18 décembre : « Le caporal-chef Léonard Thabarant est un sapeur-pompier volontaire de Montluçon mais aussi un expert communication auprès du SDIS. Il a la qualification pour piloter les drones et possède beaucoup de matériel personnel car c’est un passionné de l’image. C’est lui qui a fait la prise de vue et le montage ». Ce tournage a été une jolie parenthèse dans un quotidien pas toujours simple pour les sapeurs-pompiers. Le caporal Sébastien Chopin souligne : « Ce n’est pas tous les jours qu’on emmène le bateau au niveau de l’étang de Sault et qu’on le met à l’eau. On a eu l’accord de notre hiérarchie pour le faire. On avait mobilisé du personnel en garde et du personnel hors garde pour pouvoir assurer la partie opérationnelle. On est assez friands de touches humoristiques dans notre métier car on ne rigole pas forcément au quotidien sur les interventions. Cette vidéo nous permet de nous détendre un peu. On s’est dit que ça serait un reflet fidèle et que ce serait accrocheur ».

"Si ça peut créer des vocations, ça sera une plus-value pour notre SDIS"

Il se félicite du résultat final : « On a posté la vidéo lundi vers 16h30. En moins 24 heures, on est déjà à 12 000 vues. Si ça peut créer des vocations, ça sera une plus-value pour notre SDIS. Si la vidéo fonctionne sur toute la France, ça serait super pour toucher un large public et faire connaître notre passion. C’est avant tout un métier de passion ». Cette vidéo est très bien accueillie par le public mais aussi par les professionnels : « Au sein des sapeurs-pompiers, il y a de très bon retours car ils ont adhéré à l’image qu’on a voulu véhiculer. Ils se sont bien retrouvés dans la vidéo. Ca leur permet de montrer à leur famille leur quotidien en garde car la famille n’a pas forcément accès au centre de secours. Il faut parfois sacrifier sa vie de famille pour être disponible en caserne. Pour le public, on mesure notre popularité et on voit qu’il y a encore une certaine estime pour les sapeurs-pompiers. La vidéo est partagée et les gens font de gentils commentaires ».

Une présence de tous les jours

A la fin de la vidéo, on peut lire le message suivant : « Pendant les fêtes, comptez sur le Père Noël pour les cadeaux. On s’occupe de veiller sur vous. Passez de bonnes fêtes ». Les sapeurs-pompiers ont ainsi voulu rappeler l’importance de leur travail : « C’est une période où l’ensemble de la population se retrouve en famille. De notre côté, on sacrifie un peu nos moments en famille pour assurer notre mission de service public ». A la caserne de Montluçon, on compte 60 professionnels et 60 volontaires. Ils doivent sans doute réfléchir à une prochaine vidéo humoristique pour à nouveau faire parler d’eux l’année prochaine.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.