12 morts dans un accident dans l'Allier : 3 et 4 ans de prison pour le chauffeur et son oncle

Le 24 mars 2016, seize ressortissants portugais perdaient la vie dans un terrible accident sur la RCEA dans l'Allier. Le chauffeur et son oncle étaient jugés le 13 juin 2018 devant le tribunal correctionnel de Moulins. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Le 24 mars 2016, seize ressortissants portugais perdaient la vie dans un terrible accident sur la RCEA dans l'Allier. Le chauffeur et son oncle étaient jugés le 13 juin 2018 devant le tribunal correctionnel de Moulins. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Mercredi 13 juin, le tribunal correctionnel de Moulins a condamné à 3 ans de prison ferme le conducteur d’un fourgon impliqué dans un tragique accident ayant provoqué 12 morts le 24 mars 2016 sur la RCEA à Montbeugny (Allier). Son oncle, propriétaire du véhicule, écope de 4 ans d'emprisonnement.

Par Brigitte Cante

Mercredi 13 juin, le tribunal correctionnel de Moulins a condamné à 3 ans de prison ferme le conducteur d’un fourgon impliqué dans un tragique accident ayant provoqué 12 morts le 24 mars 2016 sur la RCEA à Montbeugny (Allier). Son oncle, propriétaire du véhicule, écope de 4 ans d'emprisonnement.

Le tribunal a prononcé une annulation du permis de conduire pour 5 ans, ainsi qu’une interdiction définitive de pratiquer une activité professionnelle en relation avec le transport de passagers. Le conducteur a également été condamné à 3500 euros d'amende et son oncle à 4400 euros d'amende.

"Le piège mortel, ce n’est pas la RCEA, On a enfermé les passagers dans un cercueil sur roue" a dénoncé la procureure de la République de Moulins. Emmanuelle Fredon a pointé du doigt le comportement du conducteur et la négligence de l’oncle. Dans sa plaidoirie, l'avocat du neveu qui conduisait le fourgon a insisté sur le lien de subordination avec son oncle : "il exécutait les ordres."

Les freins et les pneumatiques du fourgon surchargé étaient usés. Les sièges étaient fixés à la structure du véhicule avec de simples vis. Le rapport de l’expert indique que 9 à 10 vies auraient pu être épargnées si les normes avaient été respectées. 

Partis de Suisse, les 12 passagers, tous décédés, se rendaient au Portugal pour les fêtes de Paques. Peu après 23h30, alors qu’il tentait un dépassement sur une portion bidirectionnelle à hauteur de Montbeugny (Allier), le conducteur, âgé de 19 ans au moment des faits, avait percuté un semi-remorque italien qui arrivait en sens inverse. Seul le chauffeur a survécu. L'oncle suivait derrière, dans un autre véhicule. 

 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus