Allier : 10 ans de mystère pour la maison Mantin

La maison Mantin dans l'Allier a fasciné plus de 140 000 visiteurs depuis 10 ans. / © A.C. Huet / France 3 Auvergne
La maison Mantin dans l'Allier a fasciné plus de 140 000 visiteurs depuis 10 ans. / © A.C. Huet / France 3 Auvergne

Il y a 10 ans dans l’Allier, à Moulins, rouvrait la maison Mantin. Plus de 140 000 visiteurs plus tard, l'opération est un succès pour le département qui a financé le musée. La demeure se visite tous les jours sauf le lundi, uniquement sur réservation avec un guide.

Par S.B. avec Anne-Claire Huet

A Moulins, il existe une demeure entourée de mystères, de légendes, un musée fermé plus de 70 ans, une œuvre qui a failli disparaître. En quelques mots, voici la maison Mantin, du nom de son créateur. « Louis Mantin va rédiger son testament de manière très précise et il y a une phrase qui nous dit qu’il veut que sa maison soit ouverte 100 ans après sa mort », raconte Maud Leriche, guide-conférencière, aux visiteurs venus découvrir les trésors et curiosités abrités par la maison-musée.

Près de 4 millions d'euros de travaux

Pour honorer ce vœu, le département rénove entièrement la bâtisse dans les années 2000. Ces travaux ont duré 3 ans et coûté plus de 4 millions d'euros. « Il faut rappeler que cette maison a été entièrement rénovée, mobilier compris, mais également que chaque latte de parquet sur laquelle on marche a été enlevée, traitée, afin que cette maison puisse être remise en état », détaille Yasmine Laïb-Renard, directrice des musées départementaux. Chaque détail, chaque meuble a été soigneusement choisi par Louis Mantin.

Une vie privée qui fait scandale

Riche héritier, celui-ci est avocat puis sous-préfet. «  Louis Mantin avait une grande personnalité, il y a beaucoup de mystère autour de Louis Matin. Un homme érudit, féru d’art, aimant aller visiter des expositions, aimant la technique, comme on le voit à travers la maison et la modernité qu’il a voulu intégrer en s’inspirant de ce qu’on trouvait ailleurs, très curieux », explique Maud Leriche. Pourtant, derrière la soie chatoyante d'une chambre, se cache une vie privée scandaleuse pour l'époque, notamment avec sa compagne : « Ils vont vivre ensemble pendant 25 ans,  jusqu’à la mort de Mantin en 1905, dans un grand scandale pour l’époque puisque c’est resté sa compagne. Ils n’ont pas pu se marier car elle était déjà mariée avec un autre homme », affirme la guide.

"Un jour, cette maison ne sera que poussière"

La demeure tout entière est un véritable cabinet de curiosités. Des grenouilles côtoient des oiseaux empaillés. Dans une autre pièce, le cristal d'un lustre cache le drapeau tricolore. Louis Mantin n'avait rien laissé au hasard, y compris ce qu'il allait advenir de son œuvre, selon Maud Leriche : «  Il a laissé un quatrain en latin sur le mur pour nous dire que cette demeure bizarre avait été construite sur un lieu superbe ravagé par les flammes et que ce que le temps relève, le temps le détruit, donc un jour, cette maison ne sera que poussière. "
 
Allier : 10 ans de mystère pour la maison Mantin

Sur le même sujet

Les + Lus