COVID 19 : dans l’Allier, l'hôpital de Moulins déclenche le niveau 1 du plan blanc

Vendredi 16 octobre, la direction de l’hôpital de Moulins-Yzeure, dans l’Allier, a indiqué que l’établissement déclenche le niveau 1 du plan blanc, dans le contexte d’épidémie de COVID 19. Il s’agit d’un plan de mobilisation interne.
 

Dans l'Allier, l'hôpital de Moulins-Yzeure a déclenché le niveau 1 du plan blanc en raison de l'épidémie de COVID 19.
Dans l'Allier, l'hôpital de Moulins-Yzeure a déclenché le niveau 1 du plan blanc en raison de l'épidémie de COVID 19. © JOEL SAGET / AFP
Dans un communiqué publié le vendredi 16 octobre, la direction du centre hospitalier de Moulins-Yzeure dans l’Allier, a annoncé que l’hôpital déclenche le niveau 1 du plan blanc. Cette mesure a été prise afin d’organiser l’établissement en conséquence de l’évolution très rapide de l’épidémie de COVID 19. Au 16 octobre, 25 patients atteints du virus sont pris en charge dans cet hôpital. Le communiqué de presse précise : « Le « Plan Blanc » permet au centre hospitalier de recenser et de mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose afin d’assurer la sécurité et la qualité de la prise en charge de la santé de ses patients et résidents. Le plan de Mobilisation Interne en est le premier niveau ».

Des visites limitées

L’établissement rappelle que des mesures de restrictions d’accès aux visiteurs et aux accompagnants ont été mises en place dès le 22 septembre dernier. Jeudi 15 octobre, sur l'ensemble des structures de soins de l’Allier, on comptait 61 patients hospitalisés pour COVID 19.
Parmi ces cas, 5 patients étaient en réanimation dans ce département. Pour la période du 6 au 12 octobre, Santé Publique France a publié le taux d’incidence en Auvergne pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours. Il était de 92,1 dans l’Allier.
Mercredi 14 octobre, en raison de l’épidémie de COVID 19, la préfète de l’Allier a pris un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans certains espaces publics de Moulins : près des établissements scolaires et lors de tout rassemblement sur la voie publique. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société