COVID 19 dans l'Allier : à Moulins, de nouvelles obligations du port du masque

Mercredi 14 octobre, en raison de l’épidémie de COVID 19, la préfète de l’Allier a pris un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans certains espaces publics de Moulins : près des établissements scolaires et lors de tout rassemblement sur la voie publique. 
 

Un arrêté pris le mercredi 14 octobre rend le port du masque obligatoire à Moulins dans certains espaces publics.
Un arrêté pris le mercredi 14 octobre rend le port du masque obligatoire à Moulins dans certains espaces publics. © DENIS CHARLET / AFP
La préfète de l’Allier, Marie-Françoise Lecaillon, a pris un arrêté mercredi 14 octobre dans le cadre de l’épidémie de COVID 19. Cet arrêté rend obligatoire le port du masque sur différents espaces publics de Moulins :Cette mesure a été prise « Afin de prévenir tout comportement de nature à favoriser les risques de contagion ». Ces nouvelles dispositions viennent s’ajouter à l’obligation précédente de port du masque sur l’ensemble des marchés hebdomadaires de plein air de la ville. Concernant le port du masque, les éventuels contrevenants s’exposeront à l’amende prévue pour les contraventions de 4e classe. Le masque est obligatoire dans ces conditions pour toute personne âgée de plus de 11 ans, sauf personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant cette dérogation.

L'Allier en zone de vulnérabilité élevée

Santé Publique France a classé le département de l’Allier en zone de vulnérabilité élevée, depuis le 11 octobre. Ce changement est notamment lié à l’augmentation du taux d’incidence. Pour la période du 5 au 11 octobre, pour 100 000 habitants, le taux d’incidence dans l’Allier était de 80, 6.Ce classement est différent de celui présenté par le gouvernement qui définit le niveau de circulation du virus sur le territoire en différentes zones (zone verte, zone d’alerte, zone d’alerte renforcée, zone d’alerte maximale) et pour lequel d’autres indicateurs de surveillance de l’épidémie sont pris en compte (part de patients COVID dans les réanimations, taux d’incidence pour les personnes de + de 65 ans, etc.). Mercredi 14 octobre, le département de l’Allier comptait 51 patients hospitalisés pour cause de COVID 19. Quatre patients étaient en réanimation à cette même date dans le département.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société