Moulins : les femmes en BD à l’honneur dans une exposition

Fleur, une jeune fille d 16 ans atteinte de neurofibromatose : cette bande-dessinée, c’est pour la bonne cause, pour sensibiliser sur cette maladie génétique. Cette jeune fille existe vraiment. L’auteur l’a rencontré dans un centre de soin. / © Stéphanie Vinot / France 3 Auvergne
Fleur, une jeune fille d 16 ans atteinte de neurofibromatose : cette bande-dessinée, c’est pour la bonne cause, pour sensibiliser sur cette maladie génétique. Cette jeune fille existe vraiment. L’auteur l’a rencontré dans un centre de soin. / © Stéphanie Vinot / France 3 Auvergne

Le musée de l’illustration jeunesse à Moulins, dans l’Allier met à l’honneur les femmes dans une exposition. Des héroïnes qui sont de plus en plus nombreuses à être en tête d’affiche. 

Par Aurélie Albert

Ce sont bien les héroïnes de la bande-dessinée qui sont à l’honneur dans une exposition au musée de l’illustration jeunesse à Moulins, dans l’Allier. 
 

Des héroïnes, de l'enfance à l'âge adulte

Comme Fleur, une jeune fille d 16 ans atteinte de neurofibromatose : cette bande-dessinée, c’est pour la bonne cause, pour sensibiliser sur cette maladie génétique. Cette jeune fille existe vraiment. L’auteur l’a rencontré dans un centre de soin. « Cette petite fille, je l’ai fait évoluer dans la bande dessinée, de sa naissance jusqu’à ses 16 ans où elle tombe amoureuse. J’ai été fascinée par la force de caractère de cette petite fille, par sa combativité, sa joie de vivre, sa positivité », raconte Joël Alessandra, auteur de « A Fleur de peau ». 
 

Féministe à travers les âges

Il y a aussi la princesse de Clèves, un célèbre personnage de roman mis en BD pour rendre le texte du 17e siècle plus accessible aux nouvelles générations. Un moyen de faire connaître cette féministe d’un autre temps. « On a envie de continuer sur les héroïnes et les autrices parce qu’une place moins grande leur ait fait. Il y a vraiment des choses à dire et des textes à redécouvrir », évoque Claire Bouilhac, dessinatrice de « La princesse de Clèves ».
 

16 femmes à l'honneur

Elles sont 16 femmes au total à être affichées en première page. « On a à la fois de la naissance jusqu’à l’âge adulte, des filles, des femmes, qui se démarquent par un héroïsme du quotidien ou un héroïsme de l’histoire, un héroïsme de fiction ou un héroïsme véritable. Elles ont ça en commun. Elles sont à remarquer, elles sont remarquables », ajoute Emmanuelle Martinat-Dupré, commissaire de l’exposition. 

L’exposition dure jusqu’au 21 juin.   

Sur le même sujet

Les + Lus