• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sapeur-pompier pyromane : les pompiers de l'Allier condamnent “des actes intolérables et inacceptables”

Le SDIS 03 condamne fermement les agissements présumés du jeune pompier volontaire accusés d'être à l'origine de 8 incendies entre 16 juillet et le 16 août à Montmarault (Allier) dans un communiqué publié le 21 août. L'adolescent a été mise en examen. / © Radio France/Maxppp
Le SDIS 03 condamne fermement les agissements présumés du jeune pompier volontaire accusés d'être à l'origine de 8 incendies entre 16 juillet et le 16 août à Montmarault (Allier) dans un communiqué publié le 21 août. L'adolescent a été mise en examen. / © Radio France/Maxppp

Le jeune pompier volontaire soupçonné d'être à l'origine de 8 incendies dans le secteur de Montmarault dans l'Allier devrait faire l'objet d'une procédure de radiation. Le juge d'instruction en charge de l'affaire à par ailleurs décidé sa mise en examen ainsi que son placement en contrôle judiciaire

Par Mohamed Benmaazouz

Entre le 16 juillet et le 13 août pas moins de huit incendies se sont déclarés à proximité du village de Montmarault dans l'Allier. Tous auraient été provoqués par un jeune pompier volontaire, habitant à Montmarault. Nos confrères de La Montagne rapportent, que le caractère et volontaire, et surtout l'identité de l'incendiaire a été découverte à la suite du dernier incendie provoqué par l'adolescent, non loin de chez lui. L'étau s'était alors resseré contre le jeune de 17 ans après une enquête menée les gendarmes, le centre de secours et le voisinage. Il a alors été placé en garde à vue puis déféré devant le parquet de Moulins, le juge d'instruction en charge de l'affaire qui a décidé de sa mise en examen et son placement sous contrôle judiciaire. Aucun de ces incendies n'ont fait de victime. 

"Dans l'attente du jugement, le sapeur-pompier concerné est actuellement suspendu et, selon ses conclusions, une procédure de radiation sera engagée par le service au regard des actes intolérables et innacceptables" peut-on lire dans un communiqué de presse du SDIS 03. Pour les pompiers c'est une grave atteinte à "l'honneur" de leur profession qui a été réalisée. Ils déplorent "le discrédit regard du discrédit apporté par cette attitude personnelle, incompatible avec l'exercice de nos missions de secours quotidiennes." Ils tiennent à rappeler que le service départemental d'incendie et de Secours de l'Allier c'est avant tout 223 sapeurs-pompiers professionels, 1640 volontaires, et 65 personnes oeuvrant dans l'administration et la technique.
 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus