• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Vichy, Philippe Croizon ouvre une académie pour les nageurs handicapés

Les 6 athlètes de l'Académie Philippe Croizon avec son fondateur (en bas à droite) et le staff technique dédié au handisport. / © C.Jouvante/France 3 Auvergne
Les 6 athlètes de l'Académie Philippe Croizon avec son fondateur (en bas à droite) et le staff technique dédié au handisport. / © C.Jouvante/France 3 Auvergne

Le nageur quadri-handicapé Philippe Croizon a inauguré à Vichy dans l'Allier, le 10 octobre, l'académie qui porte son nom. Une académie financée par des fonds privés afin de garder dans l'Allier les nageurs qui constituent le Pôle espoir de natation handisport.

 

Par D.Cros

"Le sport autrement" c’est le slogan de l’Académie ouverte par Philippe Croizon. Le nageur quadri-amputé a inauguré, le 10 octobre 2018 à Vichy dans l'Allier, une académie handisport. L'objectif est d’offrir aux jeunes nageurs la possibilité de mener de front leurs études et le sport de haut niveau dans les meilleures conditions.

"Cela m’a semblé évident de soutenir ce projet d’Académie autour de ces jeunes nageurs. La natation m’a aidé à me reconstruire, c’est un outil de résilience absolu" explique Philippe Croizon. Puis il ajoute : "Je ressens le besoin de transmettre tout ce que ce sport m’a apporté et je désire montrer que tout est possible".
 

De jeunes nageurs ambassadeurs du handicap  


Pour l’heure, cinq nageurs sont soutenus par cette Académie : trois filles et deux garçons. Parmi eux, Théo Curin 17 ans lui aussi quadri-amputé. Le jeune garçon s’est rapidement lié d'amitié avec Philippe, un autre accidenté de la vie. L'aîné veille comme il le dit sur son" mini-moi". En 2016, Théo était le plus jeune sélectionné de l'équipe de France paralympique aux Jeux de Rio.

Le pôle espoir accueille également Émeline Pierre âgée de 17 ans. En 2017, elle a remporté sa première médaille de bronze, au 100 mètres dos, lors des championnats du monde de Mexico. Elle nage aux côtés de Maël Cornic, 16 ans, opéré d'une tumeur de la moelle épinière quant il était plus jeune.

Ces 3 jeunes nageurs de haut niveau ont été intégrés au Pôle France Handisport de Natation à Vichy entre 2013 et 2015.  Ensemble, ils suivent un entraînement intensif. Ils se préparent pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2020, puis de Paris en 2024, avec comme espoir suprême de décrocher des médailles.
 

Une académie privée indépendante


En 2018, la Fédération française handisport initialement installée à Vichy délocalise à Bordeaux. L’idée du nageur Philippe Croizon était de recréer une structure dans l’Allier. Faute de financement d'état, l’Académie repose sur des fonds privés et des dons. Cette structure indépendante est gérée par le Comité handisport de l'Allier.

L'avenir de l'académie est sécurisé pour au moins trois ans avec un budget annuel annoncé à 150 000 euros. De l'argent privé à l'exception d'une participation de l'agglomération de Vichy qui fournit les installations pour l'entraînement.

D’ici 2019, l'Académie espère élargir son panel en s’ouvrant à d'autres sports comme l'aviron, le triathlon, le tennis de table ou le cyclisme.
 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus