Allier : comment Ligier est devenu le leader européen des voitures sans permis

Le leader européen des voitures sans permis Ligier, dans l'Allier, a aussi un passé glorieux en Formule 1. L'entreprise emploie plus de 400 salariés, produit près de 15 000 véhicules par an et génère un chiffre d'affaires de plus de 140 millions d'euros. 

L'entreprise Ligier, basée près de Vichy (Allier) est désormais leader européen de la voiture sans permis.
L'entreprise Ligier, basée près de Vichy (Allier) est désormais leader européen de la voiture sans permis. © A.C Huet/FTV

L’entreprise Ligier, installée à Abrest, près de Vichy (Allier) depuis 1969, est désormais le leader européen des voitures sans permis. Mais avant d'en arriver là, le constructeur bourbonnais a également marqué le sport automobile. Dans les locaux de l'usine, on trouve par exemple une voiture Formule 1 qui date de 1986 : « C’est une grande fierté, cette voiture. Elle marque l’histoire de 1976 à 1996, de la voiture Formule 1 chez Ligier. La compétition, c’est se réinventer tous les week-ends. Vous réinventez votre produit, vous réinventez votre technologie. Dans l’industrie, il faut également être en permanence en mouvement, en permanence en réinvention du process industriel, pour tout le temps avancer et ne jamais s’arrêter », raconte François Ligier, le PDG du groupe.

Le fondateur Guy Ligier, un "passionné"

L’histoire du groupe est intimement liée à celle de son fondateur : « Guy Ligier est un jeune homme orphelin qui, très tôt, devient apprenti-boucher puis boucher. C’est un sportif accompli aussi : champion d’aviron, champion de rugby, champion de moto. Après ça, il quitte la boucherie pour une aventure de travaux publics et se lance corps et âme dans le TP. Il crée son entreprise et, à 40 ans, il est un homme accompli qui a su développer son entreprise et il se paye la compétition qui est son plaisir personnel. La compétition devient ensuite rapidement le métier », raconte Jean Ligier. Michel Beaujon, ingénieur à la F1-Ligier, revient sur la période Formule 1 du groupe : « Guy Ligier nous motivait par sa présence, par ses paroles. Il avait vraiment une très grande fidélité aux gens, une présence qui faisait qu’on se sentait entouré et supporté. Il était absolument passionné par toutes les techniques des choses. »

Découvrez l'histoire du succès de l'entreprise Ligier, basée dans l'Allier

Plus de 140 millions d'euros annuel de chiffre d'affaires

Au début des années 80, le groupe se tourne vers un marché d'avenir, les quadricycles légers. Philippe Ligier, le fils discret de Guy Ligier prend les commandes. Avec 15 000 véhicules produits chaque année, l'entreprise est aujourd'hui le leader européen de la voiture sans permis et des véhicules électriques professionnels. Depuis 2005, François Ligier a pris la relève d'une société qui génère aujourd'hui plus de 140 millions d'euros annuel de chiffre d'affaires. « Comme beaucoup, j’avais dit « Jamais comme mon père », mais finalement, je fais tout comme mon père parce que c’est un modèle, parce que c’est lui qui m’a transmis cette entrepris et que c’est une fierté et un honneur de faire avancer cette saga », affirme François Ligier.

L'avenir dans la production de véhicules autonomes

Pour François Ligier, l’automobile n’a pas toujours été une évidence : « Pendant quelques années, j’ai essayé de faire autre chose, j’ai fait un peu de banque, un métier très différent, mais ce n’était pas fait pour moi. Je suis revenu dans l’usine et dans l’industrie. C’est ce qui me fait avancer et me motive. » Désormais, l’entreprise se tourne vers l’avenir avec la production de véhicules électriques et de véhicules autonomes comme le EZ10, un transport de passagers qui fonctionne sans chauffeur qu’on retrouve sur 150 sites privés dans le monde, entreprises, parcs d’attractions ou encore aéroports.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie industrie automobile