• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Antoine Griezmann à Vichy vendredi 20 juillet ?

Tornibush, l'un des quatre pur-sang d'Antoine Griezmann participera au prix Jacques de Brémond à l'hippodrome de Vichy le 20 juillet : son propriétaire ne sera pas très loin à ce moment et pourrait bien faire un détour ... / © FRANCK FIFE / AFP PHOTO
Tornibush, l'un des quatre pur-sang d'Antoine Griezmann participera au prix Jacques de Brémond à l'hippodrome de Vichy le 20 juillet : son propriétaire ne sera pas très loin à ce moment et pourrait bien faire un détour ... / © FRANCK FIFE / AFP PHOTO

Le pur-sang d'Antoine Griezmann, Tornibush, tentera de décrocher une quatrième victoire d'affilée vendredi 20 juillet, à Vichy, au prix Jacques de Brémond. Selon L'Équipe, le champion du monde pourrait venir soutenir son cheval à l'hippodrome.

Par A. C.

Quand Antoine Griezmann ne court pas après les victoires, ses chevaux le font pour lui. Lors du prix Jacques de Brémond qui doit se tenir le 20 juillet à Vichy, l'un de ses quatre pur-sang va tenter de s'imposer pour la quatrième fois d'affilée en un peu moins d'un an. Peut-être Tornibush, âgé de 4 ans, recevra-t-il le soutien de son propriétaire pour l'occasion.

Le numéro 7 de l'équipe de France de foot est attendu le jour même dans sa ville natale, Mâcon, en Saône-et-Loire. Il devrait apparaître au balcon de la l'hôtel de ville pour saluer ses supporters. "Nous l'attendons à 19h à la mairie, et il se présentera aux Mâconnais à 19h30", précise la communication de la ville. Son cheval s'élancera sur l'hippodrome de Vichy à 15h40 : considérant que seulement deux heures de route sépare les deux villes, l'attaquant des bleus aurait tout à fait le temps d'assister à la course avant de se rendre auprès des Mâconnais.
C'est ce que laisse entendre L'Équipe : "Cette prestation pourrait-elle avoir comme spectateur privilégié Antoine Griezmann ? Ce n'est pas impossible […] un détour par Vichy (à une centaine de kilomètres) semble tout sauf insurmontable." De son côté, le quotidien spécialisé dans l'information hippique Paris-Turf se fait l'écho de rumeurs : "Le bruit court que l'entourage d'Antoine Griezmann aurait fait une demande de salon privé". Très impliqué dans son écurie, qui compte quatre pur-sang et deux trotteurs, il s'était réjoui en mai de la première victoire de sa pouliche Fripouille lors du prix de Dordogne, également à Vichy.
 


Interrogé, l'hippodrome réfute : "Nous n'avons pas été contacté pour le moment." Il faudra donc ouvrir les yeux dans les gradins et dans les box, mais même s'il n'annonce pas sa venue, le nouveau champion du monde risque de ne pas passer inaperçu.
 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus