JO Paris 2024. Des enfants venus d'Auvergne ont pu assister à la répétition de l'allumage de la flamme en Grèce

Ce sont les seuls élèves français à avoir eu cette chance. Ce lundi 15 avril, des écoliers et collégiens venus d’Auvergne ont assisté à la répétition de l’allumage de la flamme olympique à Olympie en Grèce, avant son arrivée en France.

C’est la plus ancienne piste d’athlétisme au monde : le stade d'Olympie en Grèce. Et pour les quelques enfants venus de Saint-Yorre près de Vichy dans l’Allier, courir sur ce lieu mythique c’est imiter les champions antiques. Ces collégiens et écoliers ont pu profiter des explications d’une historienne renommée pour savoir démêler le vrai du faux dans les Jeux Olympiques. Un des enfants confie : “C’est un privilège d’être sur un lieu historique comme celui-ci qui est un lieu de culte pour les Grecs”. Un autre ajoute : “S’il y a un truc que j’ai retenu, ce sont les courses. J’ai appris qu’à cette époque, le marathon n’existait pas encore”. 

Vivre un moment d’Histoire 

Ensuite, c’est le grand moment. Les enfants assistent à la répétition de l’allumage de la flamme olympique. Pour ces collégiens comme pour leurs professeurs d’histoire, Muriel Allezard, c’est un moment d’émotion : “Se souvenir de ce que l’on a pu dire aux élèves et le revoir ici, c’est assez émouvant”. Les enfants font partie du conseil municipal des jeunes de la ville de Saint-Yorre. Leur voyage va donner lieu à un reportage, tourné par eux-mêmes, qui sera présenté dans les collèges du département. Un élève confie : “J’essaie de faire de très bonnes images pour le film. On essaie comme on peut”.  

Pour leurs accompagnateurs, c’est l’occasion de partager l’enthousiasme ressenti à l’Olympie. Ce lundi 15 avril, des enfants de toute l’Europe assistaient à la cérémonie. “Quand on voit la foule venue pour une répétition générale, c’est encourageant”, se réjouit Gérard Labonne, premier adjoint à la mairie de Saint-Yorre. 

La flamme olympique va quitter le site d'Olympie pour faire un tour en Grèce durant une dizaine de jours. Elle prendra ensuite le bateau pour arriver en France le 8 mai. Elle commencera un périple à travers 60 départements et 400 villes françaises. Une façon d’associer tous les Français à l’esprit olympique. 

Propos recueillis par Alban MIKOCZY / France 2.