Qui sont les nouveaux gendarmes à cheval qui patrouillent dans le secteur de Vichy

En 2022, un binôme de gendarmes à cheval a été mis en place dans la forêt de Tronçais. Cette année, le groupement de gendarmerie de l’Allier étend le dispositif sur la voie verte reliant Billy à Saint-Yorre. Cette brigade équestre circulera sur ce lieu de promenade jusqu’à fin août.

Les fers-à-cheval claquent sur la voie verte. C’est la première fois qu’une brigade équestre de gendarmes circule sur ce chemin. Ils relient la commune de Billy à celle de Saint-Yorre. Et cette présence ne passe pas inaperçue. Il faut dire que The Way et Fachado facilitent les conversations. Ce binôme fait partie des unités à cheval du groupement de gendarmerie de l’Allier. Des cavaliers se déplacent aussi dans la forêt de Tronçais depuis un an.  Leur mission n’est pas seulement que préventive. « Dans un premier temps être en contact avec la population, des gens qui ne nous connaissent pas de cette manière-là, explique la Colonelle Isabelle Orefice, commandante du groupement de gendarmerie de l’Allier. Ce qui nous permet d’aller à leur contact autrement. Dans un second temps, ça nous permet de faire de la prévention contre les risques d’incendie et contre les atteintes à l’environnement ».

Une formation de 15 jours 

Six cavaliers sont affectés dans l’Allier. Ils ont été formés à la garde républicaine. « C’est une formation qui dure 15 jours au cours de laquelle on voit différents types d’intervention, à cheval, raconte la maréchale des logis chef Claire Baratin, de la brigade de Vichy. À l’issue donc de ce stage, si on valide, on obtient ce qu’on appelle le CAPEG, c’est-à-dire le certificat d’aptitude à la pratique équestre en gendarmerie ».
Les chevaux ont été mis à disposition par des propriétaires du département. Fachado et The Way, déjà enrôlés l’année dernière pour Tronçais, vont pouvoir continuer à monter la garde tout l’été et se dégourdir les pattes.

Propos recueillis par Romy Ho-A-Chuck