VIDEO. Jeux Paralympiques de Paris 2024, Lucas Créange, la méga star du ping-pong en rêve

C’est par sa médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo que Lucas Créange a compris qu’il ne se résumait pas à son handicap. Déficient mental, il est aujourd’hui devenu une star du ping-pong toutes catégories confondues.

Article écrit par Katia Chapoutier

En collaboration avec Cocottes Minute Productions

Lucas participera aux Virtus Global Games Vichy France 2023, la compétition internationale la plus importante pour les sportifs de haut niveau déficients intellectuels, porteurs de Trisomie 21 et autistes sans déficience intellectuelle.

Son aventure à Tokyo

"Moi les tournages, j’ai l’habitude" confie-t-il dans un sourire avant de s’installer sereinement pour l’entrevue. Et pour cause, depuis sa médaille de bronze aux paralympiques de Tokyo, le jeune trentenaire est reconnu comme un grand athlète. Célèbre dans le monde du sport adapté, mais aussi dans tous les clubs de ping-pong de joueurs valides... " Je n’ai jamais autant reçu de messages de ma vie sur mon portable qu’à Tokyo… Cela a changé beaucoup de choses."

De son passage au pays du soleil levant, il garde le souvenir ému de l’hospitalité japonaise… Fasciné par les organisateurs qui ont réussi à maintenir les Jeux alors même que le monde entier luttait contre le COVID. "Les Japonais se sont battus, pour que ces jeux aient lieu. C’était extraordinaire. Cela s’est bien passé, malgré le contexte sanitaire. C’était un peu étrange, car nous ne pouvions pas sortir du village olympique, mais l’ambiance était vraiment sympa. Je remercie les Japonais pour avoir réussi cet exploit."

Le ping-pong dans sa vie

Enfant, Lucas a eu une scolarité difficile. Sa différence lui a valu des moqueries, des méchancetés le poussant en rentrer définitivement dans sa coquille… Échanger avec un inconnu, regarder son interlocuteur, lui était littéralement impossible.

Puis le ping-pong, le soutien des entraineurs, la psychologie des encadrants lui ont peu à peu permis de comprendre que dans le sport de haut niveau, la confiance et le respect étaient valeurs sûres et fiables… Au fil des années, non seulement Lucas a commencé à tout gagner, mais il a surtout réussi à s’ouvrir aux autres….

Les Global Games

Aujourd’hui, Lucas se réjouit de participer aux Global Games. "C’est une compétition qui ressemble aux Jeux Olympiques sauf que nous ne sommes que des sportifs de sport adapté." Il y va pour décrocher la première place qui lui permettra d’accéder directement aux Jeux Paralympiques de Paris 2024. Car si à Tokyo, il a eu le bronze, cette fois-ci son entraineur Gang Xu lui propose de changer de couleur afin d’accéder à l’argent, voire l’or… Un but à portée de raquette tant Lucas a fait un parcours exceptionnel ces dernières années et que chaque jour, il continue à tout donner à l’entrainement.

Son avenir

À 30 ans, il pense aussi parfois à la suite… Avec son bac en Sciences et Technologie de l’Agronomie et son CAP viticulteur, il pourrait travailler chez un producteur de champagne… Cela tombe bien, il vient de Reims… Puis il sourit et rajoute avec une certaine fierté   "Mais vous savez peut-être que je travaillerai toujours dans le sport... le sport, j'adore ça… "

Le palmarès de Lucas Créange au Ping-Pong :

  • Médaille de Bronze en simple messieurs aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2022.
  • Médailles de bronze aux VIRTUS Global Games en simple messieurs et par équipes messieurs à Brisbane en 2019.
  • Médaille de Bronze en simple messieurs aux Championnats d'Europe ITTF PTT à Helsingborg en 2019
  • Médaille de Bronze en simple messieurs aux Championnats du Monde ITTF PTT à Lasko en 2018

NB : Le handisport est destiné aux personnes avec un handicap visuel, auditif ou moteur. Le sport adapté s'adresse aux personnes qui présentent un handicap psychique ou mental.
En Handisport, il existe pour les jeux paralympiques une dizaine de classifications différentes en fonction des handicaps, une demi-douzaine pour les déficients auditifs ou visuels, il n'existe, à l'heure actuelle, qu'une seule classification pour le Sport Adapté qui regroupe 3 grandes familles :

  • Les Autistes avec déficience intellectuelle ou II1
  • Les Trisomiques ou II2
  • Les autres (Autistes sans déficience intellectuelle, troubles psychiques et divers Psy)

Les Trisomiques de par leurs qualités physiques et même morphologiques ne peuvent pas rivaliser en termes de performances avec les autres. C'est pourquoi, il n'y a pas de trisomiques aux Jeux paralympiques.

Retrouvez tous nos contenus sur notre plateforme.