VIDEO. A Vichy, les soignants de l'hôpital en première ligne face au COVID 19

Le centre hospitalier de Vichy (Allier), fait face à la 2ème vague de COVID 19. Mercredi 18 septembre, 38 patients COVID étaient pris en charge, dont 10 en réanimation. A Vichy, on compte beaucoup plus d'hospitalisations qu'au printemps. 

Ce mercredi 18 novembre, au centre hospitalier de Vichy (Allier), 10 patients atteints du COVID 19 sont pris en charge en réanimation.
Ce mercredi 18 novembre, au centre hospitalier de Vichy (Allier), 10 patients atteints du COVID 19 sont pris en charge en réanimation. © C.Darneuville/FTV
L'hôpital de Vichy (Allier) comptait, le 18 novembre, 38 patients atteints du COVID 19. Pour beaucoup, les premiers signes ne sont pas très inquiétants : « La nuit de mercredi, j'avais du mal à respirer, j'étais bloquée, alors on m'a dit qu'il fallait aller à Vichy et ne pas rester dans cet état, sans ça, je serai encore restée quelques jours comme ça. Je ne pensais pas que j'avais cette maladie. On a fait tester toute la famille, et apparemment il n'y a que moi qui ai le COVID », explique Marinette, une patiente âgée de 79 ans.

Une 2ème vague plus forte que la première à Vichy

Aujourd'hui, Marinette va bien, mais elle est toujours sous surveillance. Dans l'unité où elle est prise en charge, l'unité COVID 2, spécialement créée en septembre dernier, 18 lits sur 24 sont occupés. Le personnel vient de différents services, et se relaie par roulement. Les patients ne sont pas forcément très âgés et plus nombreux qu'au printemps dernier, c'est l'une des caractéristiques de cette deuxième vague de la maladie. « On n'avait pas eu de vague épidémique, nous, sur le secteur, alors que cette fois-ci il y avait une très forte circulation en ville. Quand le confinement a été mis en place , on avait déjà énormément de cas d'hospitalisation », affirme Florence Gourdon, médecin infectiologue et hygiéniste.
A l'hôpital de Vichy, les soignants font face à une 2ème vague bien plus importante que la première ©C.Darneuville/S.Vinot

 

10 patients en réanimation

La prise en charge des malades à l'hôpital est également différente. En réanimation, 10 des 15 lits sont occupés par des malades COVID, mais un service intermédiaire a été mis en place pour ceux qui sont ventilés sans être intubés. En réanimation, il ne reste que les cas les plus graves. « Je ne peux pas dire que, tout de suite, à Vichy, ça se stabilise au niveau de la réanimation, parce qu'on a 10 patients, et qu'on reste entre 10 et 11 COVID tout le temps », explique Ramin Ravan, chef du service réanimation. Depuis le début de cette deuxième vague, 253 personnes ont été reçu à l'hôpital de Vichy à cause de la maladie du COVID 19, contre 115 au printemps.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société