Cet article date de plus de 6 ans

A l'ancien Musée de peinture de Grenoble, une exposition retrace le destin des orphelins du génocide arménien

"Nous sommes l'avenir", c'est le titre de l'exposition réalisée par la Maison de la Culture Arménienne du Dauphiné. Elle lève le voile sur un aspect méconnu de ce drame et retrace le destin de 200.000 femmes et enfants, rescapés du génocide arménien, 
Des dizaines d'enfants Arméniens accueillis dans des orphelinats en France
Des dizaines d'enfants Arméniens accueillis dans des orphelinats en France © Exposition " Nous sommes l'avenir"
Ce sont des Oubliés de l'Histoire, les rescapés du génocide arménien, dont on commémore le 100ème anniversaire....Ils n'ont pas pour autant échappé à la souffrance. Ils furent près de 200.000, femmes et enfants, abandonnés, dispersés à travers tout le Proche-Orient, enlevés par des familles turques, kurdes ou bédouines, décidées à les "assimiler" ou tout simplement à les utiliser comme des esclaves.

Dès 1918, les survivants arméniens, épaulés parfois par des associations occidentales sont partis à leur recherche. Ils en ont retrouvés, parfois même rachetés...près de 120.000.  Bon nombre d'entre eux ont été recueillis dans des orphelinats du Dauphiné.

Reportage de Jean-Christophe Pain & Aurélie Massait-Salamanca
durée de la vidéo: 01 min 48
"Nous sommes l'avenir"

L'exposition "Nous sommes l'Avenir" est visible jusqu'au 3 mai.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture