• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les anciens Brûleurs de Loups s'offrent un match de gala pour les 50 ans du club

L'heure des retrouvailles pour ce match de gala des Brûleurs de Loups / © France 3 Alpes
L'heure des retrouvailles pour ce match de gala des Brûleurs de Loups / © France 3 Alpes

Une centaine d'anciens joueurs s'est retrouvée sur la glace à l'occasion du cinquantenaire des BDL ce vendredi 18 janvier. Parmi eux, de brillants attaquants comme Benjamin Agnel, Pierre Bourgey et Stéphane Arcangeloni.

Par Linh-Lan Dao

L'événement sportif du week-end, c'est bien sûr l'anniversaire des Brûleurs de Loups.

Le club de hockey grenoblois a 50 ans. Ce vendredi soir, à la patinoire Pôle Sud de Grenoble, l'heure était à la fête, et à la nostalgie: une centaine d'anciens joueurs a rechaussé les patins pour un match de gala et de légende. Car des légendes, le club en compte beaucoup : Pierre Bourgey, Stéphane Arcangeloni et Benjamin Agnel, trois attaquants phares des BDL qui se sont retrouvés sur la glace, 20 ans après. 

DMCloud:30561
Les Brûleurs de Loups fêtent leur 50 ans
Intervenants : Stéphane Arcangeloni, ancien attaquant Brûleurs de Loups; Pierre Bourgey, ancien attaquant Brûleurs de Loups;Benjamin Agnel, ancien attaquant des Brûleurs de Loups; Bruno Cadène, journaliste à Radio France - Spécialiste du hockey-sur-glace


Ce vendredi encore, le club des Brûleurs s'est offert une belle victoire contre les Drakkars caennais, 6-2.

Le club le plus titré du sport grenoblois a un demi-siècle d'histoire derrière lui. Et un palmarès. Six fois champions de France, trois fois vainqueurs de la Coupe de France, de la Coupe de la Ligue et du Trophée des Champions.

Mais, au-delà des trophées, les Brûleurs de Loups sont aussi une locomotive pour le hockey en France. Les Jeux Olympiques de Grenoble en 1968 sont passés par là. Aujourd'hui, ce sont encore des enfants de la ville qui jouent dans le club.  

France 3 Alpes a aussi rendu hommage au club cinquantenaire dans une émission spéciale.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les suites du vol au musée de Trévoux (Ain)

Les + Lus