Ardèche : comment se déroule la campagne régionale de dépistage COVID en zone rurale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Fize
Séance de dépistage samedi 14 novembre à l'Alma à Grenoble.
Séance de dépistage samedi 14 novembre à l'Alma à Grenoble. © France 3 Alpes

En Ardèche, la région annonce une centaine de points de dépistage pour la campagne qui se déroule du 16 au 23 décembre. Le but est que chaque habitant trouve un lieu de prélèvement à moins de 20 minutes de son domicile que ce soit sur un site communal, chez des professionnels ou en itinérant.

A Ruoms, dans le Sud de l'Ardèche (2500 habitants), la campagne de dépistage organisée avec la Région Auvergne Rhône-Alpes se déroulera pendant le weekend du 18 au 20 décembre, de 9 heures à 16 heures, dans un gymnase communal. Un parcours balisé et des bénévoles accueilleront les habitants; et pour les prélèvements, les lectures des résultats seront assurés par des pharmaciens, infirmiers et médecins. La campagne locale de dépistage et son mode d'emploi ont été annoncés par voie d'affichage dans les commerces et les entreprises.

La grande inconnue, relève Nicole Arrighi, adjointe au maire de Ruoms en charge de l'opération, concerne le nombre de personnes qui viendront se faire dépister. "Notre campagne va se dérouler sur un weekend, au début des vacances, est-ce que les gens vont venir, et sur quel bassin de population ? c'est dificile à prévoir. Il n'y a pas de campagne de dépistage à Bourg-Saint Andéol, ou à Vallon Pont d'Arc. Nous ne refuserons personne sur un motif géographique." Pour l'élue, ce test à l'échelle régionale est une bonne chose. "il s'agit d'une photographie, à un instant T, qui permettra de mieux analyser la circulation du virus et ses différences en zone rurale, urbaine, selon les modes de vie et d'usage. ici nous n'avons pas de transports en commun, mais une grande proximité de vie familiale".

Saint-Pierreville, campagne annulée

Le Maire de Saint-Pierreville, Florent Dumas, avait prévu de participer à la campagne de dépistage. il a dû se résoudre à annuler aujourd'hui. La petite commune de la montagne ardéchoise compte 550 habitants, et l'élu a eu très peu de retours de souhaits de participation de la part de ses administrés. "Pour 20 à 30 tests au final, ça semblait compliqué à organiser, d'autant que nous avons eu des soucis avec le logiciel fourni par la Région, qui fonctionnait mal. J'ai préférer orienter la population vers les infimrières libérales du secteur qui pratiquent déjà ces tests.

Chez les professionnels, et par des bus itinérants

Parmi la centaine de points de dépistage recensés sur le site de la région Auvergne Rhône-Alpes, il y a aussi des adresses de professionnels de santé. A Montpzeat-sous Beauzon, c'est la pharmacienne elle-même qui a demandé a être référencée, puisqu'elle pratiquait déjà les tests, en coordination avec les cabinets d'nfirmiers du secteur. Le système est rôdé. Les dépistages sont pratiqués pendant les heures de fermeture de la pharmacie, à la pause méridienne. Les infirmières testent, la pharmacie fait le suivi du résultat. Pour l'instant 12 à 15 personnes viennent quotidiennement, mais la demande est croissante dans les prises de rendez-vous sur le site internet de l'officine. Sophie Tallaron, la pharmacienne, reste réservée sur l'intérêt de la campagne, mais elle participe pour que le maillage soit territorial soit suffisamment serré pour éviter les foules massées dans les centres de dépistage, ce qui serait contraire à l'effet voulu. Elle alerte toutefois sur le risque de "sentiment d'invicibilité" une fois le test réalisé et négatif : "il faut à tout prix maintenir précautions et gestes barrière par la suite, pendant les fêtes".

Enfin dans la liste de la Région en Ardèche, figurent de nombreux arrêts de bus, ce qui intrigue, au premier abord. Il s'agit en fait de bus itinérants de dépistage, directement organisés par la Région, qui vont sillonner une partie des villages et petites villes, à raison de deux communes par jour et par bus. Pour compléter ce maillage la campagne de tests est aussi prévue en Ardèche dans 25 lycées, 3 CFA (centre de formation des apprentis), et quelques entreprises.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.