La chenille le Bombyx disparate envahit les forêts du sud Ardèche

Le Bombyx disparate dans les forêts du sud Ardèche / © France 3
Le Bombyx disparate dans les forêts du sud Ardèche / © France 3

Le Bombyx disparate est de retour dans les chênaies ardéchoises. Tous les dix ans, cette chenille réapparaît provoquant des défoliations importantes sur les arbres. Ce Bombyx n'est pas dangereux pour la population malgré la gêne qu'il peut occasionner.

Par Nicolas Ferro

Cet été, c'est sûr, vous tomberez nez à nez avec la chenille le Bombyx disparate. Depuis quelques semaines, elle pullule dans les forêts du sud Ardèche.

Ce prédateur forestier réapparaît tous les dix ans dans les chênaies ardéchoises. Les chenilles grimpent aux arbres et se nourrissent des feuilles créant des défoliations partielles voire totales de l'arbre. Cela ne le tue pas mais l'appauvrit réellement.  Combiné avec le papillon la Pyrale qui s'attaque au buis, cet été, les paysages ardéchois seront fortement marqués par ces invasions massives de prédateurs.

Le Bombyx disparate n'est pas dangereux pour la population. Contrairement à la chenille Processionnaire du Pin, ses poils ne sont pas urticants. Il n'y a donc pas de danger de santé publique malgré la gêne qu'il peut occasionner pour l'activité humaine ou touristique. Très agile, la chenille se faufile partout, envahissant les espaces comme les maisons, les campings ou les restaurants situés en pleine nature.

Retour du Bombyx Disparate en Ardèche


Il existe un prédateur naturel à cette chenille,  le Colosome, sorte de coléoptère à la cuirasse verte. Parallèlement au développement des chenilles, lui aussi se multiple en nombres dans les forêts. Mais, il lui faudra deux ou trois années pour venir à bout du Bombyx disparate. La population de Bombyx s'effondrera naturellement jusqu'à atteindre un tout petit nombre. Il faut donc s'armer de patiente... et en profiter pour observer la nature : ces chenilles donneront des papillons blancs et jaunes au cours de cet été.

 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus