Coronavirus-Covid 19 - En Ardèche, l’inquiétude des artisans d’art à l’approche des fêtes de Noël

En Ardèche, ils sont plus de 500 artisans d’Art à avoir posé leurs valises pour se lancer dans la création et vivre de leur passion. Les marchés de Noël représentent une grande part de leur chiffre d’affaire, alors la perspective d'une annulation de ces événements les inquiète forcément.
Au Château de Verchaüs, sur la commune de Viviers, une vingtaine d’artisans d’art composent quotidiennement leur gamme. Julien Goussot est de ceux-là. Forgeron-coutelier depuis un an seulement, sa visibilité peine à démarrer avec la Covid-19. Il espère beaucoup de ces fêtes de fin d’année pour enfin se faire connaître et bénéficier de quelques rentrées d’argent.

Depuis le mois d’Avril, beaucoup événements ont été annulés, il y a beaucoup de salons que je devais faire qui ont été annulés, c’est en fait une perte financière… qui en plus ne peut pas se calculer et qui ne rentre pas dans les aides de l’Etat.

Julien Goussot, forgeron-coutelier

La magie des marchés de Noël


Cécilia Pepper est illustratrice. Parmi les différents projets qu’elle mène de front, celui d’un calendrier 2021 sur des femmes artistes pourrait bien s’arracher comme des petits pains sur les marchés de Noël. Ces lieux à l’atmosphère si particulière n’ont décidément rien à voir avec le commerce en ligne.

C’est essentiel de pouvoir se rencontrer, de pouvoir échanger directement sur le travail, même de pouvoir manipuler un petit peu. Un livre on a besoin de le feuilleter, un catalogue ou un calendrier… on a besoin de voir et de toucher les choses… par internet ça dépanne mais ce n’est pas pareil… 

Cécilia Pepper, illustratrice

L'Ardèche, terre des métiers d'art

La vingtaine d’artisans d’art du château de Verchaüs a décidé de maintenir leur marché de Noël prévu les 5 et 6 décembre. Si l’autorisation ne leur est pas accordée alors des alternatives sont d’ores et déjà prévues. Le marché pourrait se tenir à l’extérieur du château ou encore une boutique commune pourrait réunir toutes les créations au rez-de-chaussée. Les idées de manquent pas pour ce collectif, tant il est important pour eux de maintenir vivant cet évènement qui accueille plus de 600 visiteurs sur deux jours.
 

Il faut rester optimiste, créatif et essayer de s’adapter… Certes ce sont des impossibilités que l’on comprend tous mais il y a aussi des choses que l’on a jamais envisagé de faire… c’est finalement des sentiers à ouvrir, à explorer… c’est un temps d’expérience… on peut aussi le voir comme ça.

Adrien Sabadel, co-président du collectif des artisans d'art du château de Verchaüs



Encore une quinzaine de jours à remettre sur le métier leurs créations avant de savoir si ces marchés se tiendront ou pas. L’attente est longue et les espoirs immenses pour des centaines d’artistes et d’artisans d’art qui contribuent à forger l’identité d’un territoire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société marchés de noël noël événements sorties et loisirs