En Ardèche où le port du masque est déjà obligatoire, le préfet renforce les mesures anti Covid

Publié le
Écrit par Yannick Kusy (@yannkusy)

Le préfet d'Ardèche a pris diverses décisions dans le but de lutter contre la propagation du Covid. Soirées dansantes interdites, tout comme la consommation d'alcool dans les lieux publics. Le masque reste obligatoire.

La situation sanitaire due à la pandémie de COVID-19 reste, en Ardèche comme au niveau national, extrêmement préoccupante.

Selon la préfecture, le taux d’incidence dans ce département au 29 décembre 2021 était de 841 pour 100 000 habitants contre 896 au niveau de la région Auvergne-Rhône-Alpes et 729 au niveau hexagonal.

Pour lutter contre la recrudescence de l'épidémie, le préfet d'Ardèche a pris un arrêté interdisant les soirées dansantes et activités de danse dans l’ensemble des établissements recevant du public du 31 décembre 2021 jusqu’au 03 janvier 2022 inclus.

À noter que le décret du 7 décembre 2021 interdit les activités de danse dans les bars et restaurants jusqu’au 6 janvier inclus.

Discothèques fermées et alcool interdit en lieux publics

Il rappelle également qu’en vertu de l’arrêté du 1er décembre 2021, le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de onze ans et plus dans les lieux et espaces publics.

Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre et les élus ont été invités par le préfet à renoncer à l’organisation d’événements présentant des risques d’ordre sanitaire, en particulier les feux d’artifice.

De plus, en application des directives et recommandations gouvernementales, afin de prévenir toute atteinte à la sécurité et à la tranquillité publiques, le préfet de l’Ardèche, a pris 3 arrêtés préfectoraux interdisant sur l’ensemble du territoire, depuis ce jeudi 30 décembre 2021 jusqu’au lundi 03 janvier 2022 08h00 :

• la détention, le transport, la distribution, l’achat et la vente à emporter de carburants dans tout récipient transportable 

• la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique et les espaces publics 

• l’usage, la vente et le transport de fusées, feux d’artifices et pétards.


Des contrôles routiers seront également déployés dès le 30 décembre pour assurer la sécurité des personnes et des biens et lutter contre l’insécurité routière.