La fédération de pêche de l'Ardèche multiplie les contrôles des pêcheurs en aval des barrages

Un garde pêche et un chargé de mission auprès de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) pour informer les pêcheurs des dangers de se trouver en aval des ouvrages hydroélectriques / © France 3
Un garde pêche et un chargé de mission auprès de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) pour informer les pêcheurs des dangers de se trouver en aval des ouvrages hydroélectriques / © France 3

Pour assurer la sécurité des pêcheurs, la Fédération de pêche de l'Ardèche multiplie les contrôles en aval des barrages sur le fleuve Rhône. A tout moment des lâchers d'eau sont effectués et les pêcheurs peuvent se faire piéger. Pour le moment, prévention et informations sont de rigueur. 

Par Nicolas Ferro

Sur une distance de 200 mètres en aval des barrages, toute fréquentation du fleuve est interdite. Cette interdiction est signalée par des panneaux et fait l'objet d'un arrêté préfectoral. Pour réguler le niveau d'eau du fleuve avec la centrale hydroélectrique située plus en aval, le barrage peut à tout moment effectuer des lâchers d'eau. Cela entraîne une rapide montée des eaux qui peut s'avérer dangereuse pour toutes personnes se trouvant aux abords du barrage. 

Il se trouve que la zone interdite regorge de poissons. Ceux-ci viennent y chercher une eau fraîche très oxygénée. La pêche est donc logiquement interdite en ces lieux mais quelques pêcheurs ne connaissant pas les règles en vigueur peuvent s'y trouver et être piégés par la montée des eaux.

Pour assurer leur sécurité, la fédération de pêche de l'Ardèche organise donc des contrôles en aval des barrages.
Des gardes pêche accompagnés des chargés de mission de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) sillonnent régulièrement ces zones pour interpeller les pêcheurs qui s'y trouveraient.

Actuellement, seul la police ou la gendarmerie peuvent dresser un procès verbal au pêcheur récalcitrant. A l'avenir, la Fédération de l'Ardèche aimerait que cette réserve de sécurité puisse être contrôlée au même titre que les réserves de pêche par les gardes pêche.
La fédération de pêche de l'Ardèche multiplie les contrôles des pêcheurs en aval des barrages

 

Sur le même sujet

Les + Lus