"On a pu s'entretenir avec la préfète pour qu'elle remonte nos doléances au gouvernement" : des agriculteurs ardéchois ont manifesté à Privas

Ce lundi 27 novembre, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs de l'Ardèche manifestent à Privas pour dénoncer les décisions prises par le gouvernement pour l’agriculture.

Dans le cadre de l'appel national de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs, la délégation locale a organisé ce 27 novembre une manifestation dans la ville de Privas. Leurs principales revendications portent sur le loup, le besoin d’accès à l’eau, les problématiques d’installation des agriculteurs et les projets de photovoltaïsme : "C'est un trop plein des décisions qui ont été prises par l'Etat pour l'agriculture, on en a réellement marre. Si on est là aujourd'hui, c'est pour montrer notre mécontentement", confie Nathalie Soboul, Présidente des Jeunes Agriculteurs d'Ardèche. 

La semaine dernière, ils avaient déjà commencé leurs actions en renversant des panneaux d'entrée de communes dans la campagne ardéchoise pour dénoncer un gouvernement qui "marche sur la tête".

La préfète "à leurs côtés"

Un défilé de tracteurs a commencé vers 10h30 au niveau de la Chambre d'agriculture et s'est terminé à la préfecture. Une centaine d'agriculteurs ont déposé du fumier et des châtaignes devant le bâtiment, avant l'arrivée de la préfète, Sophie Elizeon, aux alentours de 11h20. Elle a pris quelques minutes pour les écouter et leur dire qu'elle était "à leurs côtés"

Leur objectif était de remettre leurs cahiers de doléances à l'Etat, par l'intermédiaire de la préfecture. C'est chose faite : "On a pu s'entretenir avec la préfète pour qu'elle remonte nos doléances au gouvernement, elle nous a dit qu'elle essayerait de faire ça au plus vite", raconte Nathalie Soboul.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité