Vaccination sans rendez-vous le dimanche 18 avril 2021 à Aubenas et Annonay

Face à une situation qui continue de se dégrader, deux villes de l'Ardèche (Aubenas et Annonay) vont ouvrir des centres de vaccination sans prise de rendez-vous le dimanche 18 avril 2021.

La situation sanitaire en Ardèche demeure préoccupante, indique la préfecture de l'Ardèche dans un communiqué. Les indicateurs sont mauvais. Le taux d’incidence est de 251,5 pour 100.000 habitants au 14 avril 2021 contre 208,3 une semaine plus tôt. Quant au taux de positivité, il est passé de 5,8 à 9,4 % en huit jours, dépassant ainsi la moyenne nationale. Sont dénombrés 122 personnes hospitalisées sur la même période.

"Dans ce contexte, la vaccination joue un rôle central pour freiner la propagation du virus, désengorger les hôpitaux et entrevoir la sortie de crise", souligne la préfecture. Ce jeudi 15 avril 2021, le nombre d’injections réalisées est de 81 677 dans le département. Pour renforcer la capacité vaccinale, les deux centres de vaccination d’Aubenas et Annonay ont été redimensionnés le 06 avril dernier.

Pour les plus de 60 ans en priorité

Les deux centres d'Aubenas et Annonay fonctionnent 7 jours sur 7 grâce au travail des médecins et infirmiers du lundi au vendredi et des équipes du SDIS de l’Ardèche le week-end.
Le dimanche 18 avril la vaccination se fera sans rendez-vous. Le vaccin Pfizer-BioNtech sera administré aux personnes éligibles : les personnes de 18 à 59 ans avec comorbidités (sous réserve expresse de présentation d’une prescription médicale) et les personnes de plus de 60 ans.

A Aubenas, le centre de vaccination initialement situé dans les locaux du centre hospitalier est installé au gymnase Roqua, chemin de Roqua. 
A Annonay, il est installé au centre de santé, dans les locaux de l'ancienne clinique des Cévennes, avenue Ferdinand Janvier.

Casser les chaînes de transmission du virus

La stratégie « Tester Alerter Protéger » a pour objectif de casser les chaînes de transmission du virus et maîtriser l’évolution de l’épidémie sur le territoire. Toute personne volontaire qui souhaite se faire tester peut se rendre à l’un des lieux de dépistage du département référencés sur sante.fr. En complément, chaque semaine, des opérations de dépistages éphémères sont organisées par l’Agence régionale de santé, en coordination avec les maires et les laboratoires, et fonctionnent grâce aux équipes du SDIS07. Les actes médicaux sont financés par l’Assurance maladie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19