Un jeune homme de 22 ans, originaire de l'Essone, porté disparu en Ardèche : les recherches ont cessé

Depuis vendredi 21 septembre, les gendarmes de la communauté de brigades de Vallon-Pont-d’Arc (Ardèche) étaient à la recherche de Lucas. Agé de 22 ans et originaire de l’Essonne, sa disparition était jugée inquiétante. Les recherches ont pris fin indiquent les gendarmes sur les réseaux.

Par Dolores Mazzola

Les gendarmes de l'Ardèche indiquent sur leur page Facebook que les recherches concernant Lucas, un jeune homme de 22 ans, originaire de l'Essonne et dont la disparition avait été signalée vendredi 21 septembre, ont pris fin.


Le jeune homme de 22 ans, prénommé Lucas et originaire de l’Essonne, en région parisienne, n'a plus donné signe de vie à ses proches et à sa famille depuis le 21 septembre. Le jeune disparu était susceptible de se trouver dans le secteur de Vallon Pont d'Arc. Les gendarmes avaient ouvert une enquête pour disparition inquiétante et prévenu le parquet de Privas. La photographie et le signalement de Lucas avaient été diffusés sur les réseaux sociaux et dans la presse locale.

Un SMS pour dire son intention de mettre fin à ses jours 


Vendredi soir, vers 21h, les pompiers de l'Essonne ont reçu un SMS provenant d'un certain Lucas. Ce dernier indiquait qu'il allait mettre fin à ses jours. Le téléphone de l’appelant est alors géolocalisé par un relais de la commune de Labastide de Virac, près de Vallon-Pont-d'Arc. 

Quasiment dans le même temps, le Centre Opérationnel de la gendarmerie de Privas recevait un appel d’un certain Lucas qui signalait avoir vu une personne sauter d’une falaise dans les gorges de l’Ardèche, à proximité du Pont d'Arc. Il indiquait aussi qu'il se trouvait avec la victime et qu'il attendait les secours. L'opérateur lui avait alors demandé de stationner son véhicule sur le bord de l'axe (la RD 290) et d'allumer les feux de détresse pour signaler la zone aux services de secours et aux gendarmes. Les recherches conduites par les gendarmes sur ce secteur, dans la soirée du vendredi 21 septembre, mais aussi dans la matinée du samedi 22 septembre, n'ont rien donné.


Mystère autour de la disparition de Lucas 


La dernière position connue du téléphone se trouvait  être sur la commune de Vallon-Pont-d'Arc, le samedi 22 septembre, à 3h55. Une nouvelle géolocalisation administrative effectuée le samedi 22 septembre vers 9h, n'a rien donné; le téléphone étant éteint. Les gendarmes de Vallon Pont d'Arc poursuivaient cependant leurs recherches. Le jeune homme aurait été reconnu sur photographie par le gérant d'un bar de Vallon Pont d'Arc. Ce dernier déclare en effet l'avoir vu dans son établissement vendredi soir, vers 23h. Un second cafetier du village l'aurait également reconnu. il a indiqué aux gendarmes qu'il se trouvait dans son établissement samedi matin, vers 8h30. Les recherches conduites ce week-end dans le secteur des gorges n'ont  rien données.  
 

Sur le même sujet

Les + Lus