“Arrêter la construction du Lyon-Turin serait une folie” pour Antonio Tajani, président du Parlement européen

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Le Lyon-Turin verra-t-il un jour le bout du tunnel ? C'est ce que veut croire le président du Parlement européen, l'Italien Antonio Tajani, en visite au chantier de Saint-Martin La Porte mercredi 8 août 2018. Une façon de répondre aux nombreuses critiques sur ce projet émanant de son propre pays.

Par Eddie Rabeyrin

La visite d'Antonio Tajani, président du Parlement européen, sur le chantier du Lyon-Turin ce mercredi 8 août, n'a rien d'anodin sur le plan politique. A l'heure où ce grand projet européen semble en voie d'endormissement, et que le gouvernement de coalition au pouvoir en Italie appelle à le renégocier, la démarche du représentant européen se veut un signal fort.

 

L'Italien s'est prêté au jeu de la photo de famille aux côtés des ouvriers qui ont déjà percé les quatre kilomètres sur les 57 que doit compter le tunnel sous les Alpes. Avec un message clair à destination des parties françaises et italiennes : "Arrêter la construction du Lyon-Turin serait une folie totale."
 


Retrouvez le reportage de Fabrice Liégard et Mai-Linh Nguyen-Stephan.

 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus