Attentats : la campagne des élections régionales suspendue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette
JJ.Queyranne et son équipe ont observé ce matin une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris
JJ.Queyranne et son équipe ont observé ce matin une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris © B.Tardy

La classe politique a suspendu la campagne pour les régionales dans un mouvement d'unité nationale après les attentats meurtriers dans la capitale. "La voix est libre",le grand débat programmé par France 3 à 11h sur les transports est remplacé par une édition spéciale de 11h à 13H.    

France 3 annule l'emission spéciale "La voix est libre" consacrée aux transports et à l'aménagement du territoire programmée ce matin à 11H. Elle est remplacée par une édition spéciale consacrée aux attentats de Paris , programmée de 11H à 13H.

Les principaux partis politiques, Parti socialiste, Les Républicains, Front national, Europe Ecologie-Les Verts, etc. ont annoncé la suspension de leur campagne électorale pour les régionales.

  •  Laurent Wauquiez ,tête de liste des Républicains  exprime "un sentiment d'effroi et de révolte":  " On ne peut pas continuer comme ça, on ne peut pas accepter passivement ce monde de terreur pour nos enfants et il faut clairement dire « ça suffit ».Nous sommes en guerre et c’est eux ou nous. Il faut agir : oui pour l’état d’urgence mais il faut aller jusqu’au bout de ce qu’il permet.Nous sommes dans une heure de notre histoire où la sécurité doit être notre seule priorité. Le plus important est d’empêcher à tout prix de nouvelles attaques.Aujourd’hui près de 4 000 personnes vivant sur le territoire français sont fichées pour terrorisme. Dans la quasi-totalité des attaques terroristes que nous avons connues, il s’agissait d’individus qui étaient déjà surveillés.On ne peut plus attendre qu’ils passent à l’acte.Je demande que toutes les personnes fichées soient placées dans des centres d’internement anti-terroristes spécifiquement dédiés. Notre système de défense doit maintenant être à la hauteur de la menace.Il n’y a pas de liberté pour les ennemis de la France et de la République".,


  • JJ Queyranne ,président de région sortant et tête de liste du PS, qui était en réunion politique à St Etienne a interrompu son meeting et suspendu sa campagne sans attendre :"  Par respect pour ceux qui sont tombés, victimes de ces actes de barbarie, j’ai demandé immédiatement à mes équipes de suspendre la campagne électorale.J’apporte mon entier soutien au Président de la République, au gouvernement et aux forces de sécurité et de secours pour lutter contre le terrorisme et préserver l’unité de la Nation. Je m’incline devant la douleur des familles et de leurs proches"


  • Marine Le Pen (FN) : "Nous vivons l’horreur. Nous vivons une tragédie nationale (...) Hier soir la capitale de la France a subi des attaques d’une barbarie inouïe qui montrent une nouvelle escalade dans la violence du terrorisme islamiste. Pour la sixième fois en 2015, il a frappé notre pays. La France pleure ses morts, et je pleure avec elle .Le président de la République a annoncé l’état d’urgence et le contrôle temporaire aux frontières. C’est bien. Mais, quoi qu’en dise l’Union Européenne, il est indispensable que la France retrouve la maîtrise de ses frontières nationales, définitivement. Sans frontières il n’y a ni protection ni sécurité possible."


  • Cecile Cukierman , sénatrice de la Loire et tête de liste du PC suspend toute activité de campagne ,"suite aux fusillades à Paris et par solidarité avec toutes les victimes de la barbarie".

 

  •  Le mouvement "Debout la France" suspend aussi sa campagne.Damien Toumi, secrétaire départemental pour la Drôme-Ardèche demande aussi le report des élections régionales prévues en décembre : " La France est bel et bien en guerre. Cette guerre a lieu sur notre territoire.Nous apportons tout notre soutien aux forces de l'ordre et de secours qui agissent avec le plus grand sang froid et professionnalisme. Rassemblons nous pour la défense de notre Nation et de ses valeurs."


  •  Le Parti Radical de Gauche condamne avec la plus grande virulence les attentats barbares qui se sont déroulés à Paris: "Des terroristes ont cherché aujourd’hui à assassiner les idéaux de la République,  Liberté, Egalité, Fraternité. Les Radicaux de Gauche saluent les mesures prises par le Président de la République avec l’instauration de l’état d’urgence national.Les Radicaux de Gauche suspendent dès à présent la campagne des Elections Régionales jusqu’à nouvel ordre."

  • Jean-Charles Kohlaas ,tête du liste "Rassemblement citoyen écologique et solidaire" se dit sous le choc et rend hommage aux victimes et à leurs familles : "Nous suspendons notre campagne sur la région Auvergne Rhône-Alpes.Face à la terreur, nous devons répondre par l'humanité, la démocratie, la solidarité. Nous appelons au rassemblement de tous les citoyens autour de la défense des valeurs de notre République : Liberté-Egalité-Fraternité."
durée de la vidéo: 00 min 40
Attentats :JC.Kohlhaas commente la proposition de L.Wauquiez

 

  • Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) : "   Ces attentats sont des actes ignobles. Nous exprimons noptre émotion et toute notre solidarité avec les victimes et aves leurs proches.Quelles que soient les idées dont se réclament ceux qui ont perpétré ces attaques, ce sont des ennemis de tous les travailleurs. S’il se confirme qu’il s’agit d’islamistes, leur violence procède de la même barbarie que celle des djihadistes syriens ou irakiens, qui cherchent, par la terreur, à mettre en coupe réglée des populations entières, à réduire les femmes en esclavage et à liquider tous ceux qui ne pensent pas comme eux. (...) Mais nous n’avons aucune solidarité avec l’État français et avec ses dirigeants politiques. Ceux-ci ont une large part de responsabilité dans les guerres qui ensanglantent aujourd'hui le Moyen-Orient, des guerres dont Paris a eu, hier soir, un écho sanglant."

     

     

     

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.