Cet article date de plus de 7 ans

Aux "Détours de Babel", le prêtre vaudou Haitien Erol Josué met Grenoble en transe

Les Détours de Babel sont placés cette année sous le signe du sacré et de la spiritualité. Parmi les invités, un prêtre vaudou, chanteur, musicien et ethnologue, l'Haïtien Erol Josué. Et puis des frères du Maroc et d'Inde. 

© France 3 Alpe
Sur sa page myspace, le chanteur s'est baptisé "the Prince of haitian Roots Music". Haiti est son pays et le Vaudou, son berceau. Erol Josué a été initié à l'âge de 17 ans pour devenir un Hougan, un prêtre, auprès de sa grand-mère une grande mambo qui connaissait tout des plantes médicinales. Son père aussi était un "docteur feuilles", comme on dit là-bas.

Chanteur, danseur, prêtre , il a vécu entre New-York, Miami, Port-au-Prince et Paris pendant 20 ans avant de retourner en Haiti où il alterne son activité entre concerts et offices religieux. Il est aussi depuis peu directeur de Bureau national d'ethnologie. Son engagement est total dans "cette tradition qui embrasse la totalité de l'art, qui englobe chant, danse, peinture, artisanat, médecine traditionnelle et..politique".

 

Frères d'Agadir et de Calcutta


La musique se cultive souvent en famille. Driss et Saïd, Marocains d'Agadir et Debashish et Subhasis, Bengalais de Calcutta composent deux illustres fratries. Ensemble, ils ont choisi de croiser les rythmes et les mélodies hérités de leurs traditions musicales respectives, les maqams et les ragas... pour créer "Naghma", un spectacle inédit...
C'est une autre découverte de ces "Détours de Babel".


La 3ème édition des "Détours de Babel" dure jusqu'au 20 avril.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture