L'avenir de l'escrime française au challenge mondial de Grenoble

Les jeunes engagées dans ce 10e challenge mondial cadettes épée seront peut-être les représentantes de la France aux JO de 2024, pour lesquels Paris est candidate.

© Philippe Crouzet
Reportage vidéo. A 16 ans, Aliya Bayram est sans doute l'un des futurs visages de l'équipe de France d'escrime. Originaire de la Villeneuve, elle pratique l'escrime depuis l'âge de 8 ans. Pour elle , comme pour les autres compétitrices âgées de 15 et 16 ans, ce challenge mondial de Grenoble sert de sélection pour les championnats d'Europe en mars. Et pour Aliya c'est gagné, puisqu'elle a remporté la compétition individuelle.

Pour les observateurs, c'est aussi l'occasion de mesurer les leçons tirées par la fédération en matière de formation après les derniers JO de Londres où les tricolores, habitués aux podiums, n'avaient remporté aucune médaille. Et là encore il y a de l'espoir puisque la France termine troisième de l'épreuve par équipe ce week-end.

Reportage Nicolas Elandaloussi et Anne Ployart
durée de la vidéo: 02 min 03
challenge mondial d'escrime

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport