Bébé congelé à Vichy : la mère acquittée en appel

La mère de famille est ressortie libre de la Cour d'Appel du Puy-en-Velay, vendredi 14 juin. Elle avait été condamnée à 6 ans de prison en première instance, mais la justice a finalement estimé qu'il n'y avait pas de preuve de la viabilité du nourrisson à sa naissance.
La mère du nourrisson a été acquittée en appel dans l'affaire du "bébé congelé" découvert à Vichy.
La mère du nourrisson a été acquittée en appel dans l'affaire du "bébé congelé" découvert à Vichy. © G. Rivollier / France 3 Auvergne
La mère de famille est ressortie libre de la Cour d'Appel du Puy-en-Velay, vendredi 14 juin. Selon nos confrères de La Montagne, la preuve de vie du nourrison n'a pas pu être établie après une expertise complémentaire, qui n'a pas pu se prononcer clairement sur les causes du décès. Seule certitude, aucune trace de violence n'a été trouvée sur le corps.

Agée de 35 ans, la mère était accusée d'avoir tué son bébé en 2008, avant de le dissimuler dans son congélateur à Vichy. C'est l'une de ses trois filles qui avait fait la macabre découverte en décembre 2011. 

En février 2018, la mère a été condamnée en première instance à Moulins à 6 ans de prison ferme. Elle avait déclaré avoir accouché seule, dans sa baignoire, de cet enfant. L’avocat de la défense avait tout de suite fait appel.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société