• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les Bleus s'inclinent contre les Blacks : Pas de points marqués par les Clermontois

Wesley Fofana sur la pelouse du stade de Saint-Denis le 26 novembre face aux All Blacks MAXPPP / © MaxPPP
Wesley Fofana sur la pelouse du stade de Saint-Denis le 26 novembre face aux All Blacks MAXPPP / © MaxPPP

La France s'est inclinée (19 à 24) face à la Nouvelle-Zélande samedi soir. L'équipe de France, dont les six Clermontois retenus par Guy Novès, ont manqué de précision. Ce qui ne pardonne pas, face aux meilleurs mondiaux.

Par France 3 Auvergne avec AFP

Ce dernier match test d’automne a déçu. Vaincus par les All Blacks (19 à 24) les Bleus comptent les occasions perdues. Trop imprécis, les joueurs sont punis. L'année 2016 du XV de France s’achève donc sur une défaite. Guy Novès retrouvera ses troupes le 4 février pour l'ouverture du Tournoi des Six Nations face à l’ogre Anglais.

LE MATCH DES CLERMONTOIS

Les intentions de jeu, trop rarement concrétisées, ainsi qu'un manque de réactivité dans les regroupements font partie des principales erreurs observées. Comme la dernière passe mal assurée de Virmi Vakatawa à destination de Wesley Fofana (28).

Autre action qui n'est pas allée au bout : le raid en bout de ligne de Camille Lopez, bien servi par Vakatawa, a manqué un peu de jambes pour aller jusque
derrère la ligne (9).

L'ouvreur Camille Lopez a manqué un peu de jambes pour échapper à Julian Savea à la 9e minute. Il a été l'auteur d'une belle percée qui n'a pas abouti (24e).

Jouant d'abord loin de la ligne, Camille Lopez a ensuite pris confiance dans le match : il a agressé la ligne adverse, joué au plus près de la
ligne d'avantage...jusqu'à se faire brûler par son vis-à-vis Beauden Barrett, qui a intercepté et traversé tout le terrain pour crucifier les Bleus. Un coup de massue pour Lopez, titulaire pour la première fois en sélection depuis mars 2015, et pour les Bleus qui poussaient pour reprendre le score.

"Le travail, la lucidité, la maturité, la confiance et l'enthousiasme feront que, peut-être, dans quelques temps, le plus rapidement possible j'espère, ces passes arriveront et qu'on aura surtout autant d'occasions" a estimé le sélectionneur Guy Novès, persuadé qu'il y aura "des jours plus ensoleillés".






Sur le même sujet

Fraude à la taxe carbone : 10 ans requis contre Stéphane Alzraa

Les + Lus