Un bouquetin abattu dans le Vercors après avoir perturbé la circulation

Les photos du bouquetin du Pont de la Goule Noire, dans les Gorges de la Bourne, a fait le tour des réseaux sociaux depuis le dimanche 17 mai. L'image insolite d'un animal sauvage bloquant la circulation a tout du buzz. On apprend aujourd'hui que la bête, agressive, a été abattue. 

© via Martine Lopez
"Dans le Vercors, c'est la faune locale qui a priorité!", c'est le petit commentaire sympa qui accompagnait les photos de Martine Lopez postées sur Facebook dimanche dernier. L'internaute racontait que le bouquetin "squattait" depuis deux jours la route qui mène au Pont de la Goule Noire, côté Vercors drômois. Nullement impressionné par les motos, voitures... la bête prenait son temps sur le bitume, sous les yeux des gendarmes qui ont dû organiser la circulation.

© Facebook - Martine Lopez

 

Un important problème de sécurité publique"

Mais l'histoire était beaucoup moins bucolique. A tel point que l'Office National de la Chasse a dû abattre la bête. "Cela faisait 15 jours qu'on nous signalait des attaques dans le secteur, que le bouquetin, particulièrement agressif, chargeait des cyclistes, des randonneurs, des motards", explique Yves Hocdé, le directeur de cabinet de la préfecture de la Drôme. "A plusieurs reprises, il a été repoussé mais il est revenu, posant un important problème de sécurité publique", ajoute le représentant de l'Etat qui a accepté la proposition de l'abattage. "En fait, c'était un animal vieux et souffrant qui recherchait la stabilité sur la chaussée, si on l'avait capturé il serait toujours revenu sur une route", justifie Yves Hocdé qui a donc suivi l'avis des spécialistes sur cette question. 

En attendant, la nouvelle a eu l'effet du bombe sur les réseaux sociaux où les défenseurs des animaux ont multiplié les commentaires, soupçonnant les autorités d'avoir pris une décision "dans la précipitation", "au nom du Tourisme"...

Dans un article de Place GRE'NET, Pierre Athange, président du groupe Action nature, cet événement est un "gâchis". Pour lui, "l'argument selon lequel le bouquetin était malade ne tient pas. L'animal ne présentait aucun signe de brucellose ou de toute autre maladie."

Jeudi soir, un autre bouquetin "baladeur" a été photographié par une internaute, Lydia. "Ils sont deux à fréquenter quotidiennement le parapet sur la route entre Choranche et Rencurel", explique-t-elle, "je vais questionner la Présidente du Parc du Vercors afin que ces bouquetins, curieux de nature, ne subissent pas le même sort que "bleu-bleu" le bouquetin abattu dimanche."

© Lydia Chabert Dalix

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite animaux montagne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter