Bruel, Jean-Louis Aubert, IAM... les premiers spectacles programmés en Auvergne à partir de septembre

La réouverture des grandes salles de spectacles en Auvergne n'est pour l'instant prévue qu'à partir de septembre. Un début de saison presque exclusivement constitué des reports de représentations annulées pendant la crise sanitaire.

Patrick Bruel ouvrira le bal des concerts le 17 septembre, premier concert au Zénith d'Auvergne depuis le début de la crise sanitaire.
Patrick Bruel ouvrira le bal des concerts le 17 septembre, premier concert au Zénith d'Auvergne depuis le début de la crise sanitaire. © Stéphane GUIOCHON/MAXPPP
Filprod Productions s'occupe de la diffusion de spectacles en Auvergne. Pour son directeur Hervé Compan, même si le déconfinement s'accentue, l'heure est toujours à la confusion. « On ne sait pas encore comment vont ouvrir les salles, à quel point les jauges seront limitées, on navigue à vue. » Dans son catalogue, Filprod fait la part belle à l'humour : les spectacles de Michèle Bernier ou Elie Semoun étaient programmés à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand ou au Centre Athanor en mars et avril 2020. Tous seront reportés à la fin de l'année, voire même début 2021. « Pour l'instant, on programme, on met en vente et on verra ce qui se passe par la suite. » D'autres spectacles créés en 2019 sont programmés au mois de décembre en Auvergne comme « Vous n'avez pas le dernier mot » avec Stéphane Bern, un one-man-show où l'animateur nous emmène dans les coulisses de l’Histoire, à la découverte des derniers mots des grands hommes ou encore la pièce de théâtre « Dernier tour de piste » avec Jean-Marie Bigard et Patrice Laffont. 
 
"Dernier tour de piste" avec Jean-Marie Bigard et Patrice Laffont

Même état des lieux pour le tourneur clermontois Arachnée Concerts avec une saison qui s'ouvrira en Auvergne par le concert de Patrick Bruel le 17 septembre au Zenith d'Auvergne. Un concert initialement prévu le 16 mai dernier. Pour Charline Pouzet, co-dirigeante d'Arachnée, « la distanciation sociale ne nous permet pas de maintenir les spectacles. Si on nous impose des jauges réduites, on ne jouera pas. Un spectacle coûte tellement cher qu'il est impossible d'imaginer le faire jouer dans des salles à moitié pleines. » Du coup, le parti pris d'Arachnée est de maintenir les spectacles à la rentrée de septembre tout en rassurant les clients : « tous les billets vendus par Arachnée seront remboursés en cas d'annulation ! » Charline espère ainsi que le public choisira la proximité pour acheter ses billets. « Tous les clients d'Arachnée qui ont souhaité être remboursés ces derniers mois l'ont été sur le champs , ce qui n'a pas été le cas de ceux qui sont passés par certains points de vente nationaux. »
 
Patrick Bruel "Stand up"

Pendant le confinement, les huit salariés d'Arachnée ont choisi de continuer à travailler et même de programmer des concerts quand d'autres ont choisi d'attendre que la situation s'améliore. Charline Pouzet nous explique que l'entreprise clermontoise a gardé un lien étroit avec sa clientèle : « les gens nous ont confiés qu'ils préféraient patienter et voir leur spectacle au lieu d'être remboursés. Fin mars, en plein cœur du confinement, nous avons même mis en vente le spectacle de la jeune artiste niçoise Eva Queen. Grosse surprise car nous avons vendu un millier de places en une semaine. »  nous confie-t-elle. «  Le public d'Eva est majoritairement composé d'adolescentes. Je pense que les parents on joué le jeu pour donner un peu d'espoir à leurs enfants pendant cette période inédite, histoire de leur montrer que cette situation n'était que temporaire. »
 
Eva "Soldier"

Arachnée a aussi programmé un nouveau spectacle en décembre au Zenith d'auvergne, « Le cadre noir de Saumur », spectacle équestre qui raconte l'épopée du corps de cavaliers d'élite français. Un nouveau rendez-vous à la maison de la culture est aussi dans les tuyaux : les théatrales y proposeront un rendez-vous mensuel avec des pièces de théâtre parisiennes. La saison commencera par la pièce de Laurent Ruquier avec Régis Laspalès, « Le plus beau dans tout ça » le 25 novembre puis « Bronx », un polar avec Françis Huster prévu le 22 décembre. Si tout va bien.
 
Le Cadre Noir

Quelques dates à retenir

Patrick Bruel, le 17 septembre 2020 au Zénith d'Auvergne

Alain Souchon, le 24 septembre au Zénith d'Auvergne et le 6 novembre au Centre Athanor à Montluçon 

IAM, le 11 octobre, Centre Athanor de Montluçon

Jean-Louis Aubert, le 20 octobre et le 14 novembre au Zénith d'Auvergne

Christophe Maé, le 30 octobre au Zénith d'Auvergne

Stars 80, le 27novembre au Prisme d'Aurillac et le 28 novembre au Zénith d'Auvergne

Michèle Bernier "Vive demain !" le 7 décembre à la Maison de la Culture à Clermont-Ferrand ey le 8 décembre au Centre athanor à Montluçon

Stéphane Bern "Vous n'aurez pas le dernier mot" le 19 décembre à la Maison de la Culture à Clermont-Ferrand
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture théâtre musique concerts