Cet article date de plus de 6 ans

Un Cabaret bien frappé !

Mardi 21 juilllet, on a eu droit à du jazz manouche franco-roumain, du rock garage US au féminin, et au retour vers le futur des Rennais de Bikini machine. Ce mercredi, Vieux Farka Touré et Kajeem, pour un sacré voyage du Mali à la Côte d'Ivoire. Mais attention aux orages!
C'est un rituel immuable pendant le Cabaret frappé: à l'heure de l'apéro, le public se masse tranquillement autour du kiosque du Jardin de ville de Grenoble. Sous les platanes, c'est le premier voyage de la soirée. Mardi, on a embarqué pour l'Europe de l'Est, avec le jazz manouche du trio Marian Badoï.

Sous le chapiteau, cap sur les States, avec une chanteuse au look gentiment rétro. Venue de Portland avec une formation 100% filles, Sallie Ford cultive un rock garage pêchu teinté d'influences fifties.

Entre guitares vintage et sonorités electro, les Rennais Bikini Machine aiment rappeler qu'ils font du moderne avec du rétro, à moins que ce ne soit l'inverse.

Une autre virée, plus intimiste, attend les festivaliers. Le Zic-bus embarque chaque soir ses passagers avec un concert donné par de jeunes pousses.

Mardi soir, c'est le quatuor grenoblois Quai d'Orsay et leur pop eighties qui a fait vibrer les essieux du vieux Saviem et les oreilles du public, même ceux qui sont restés à quai.

De l'énergie, du plaisir, de la fraîcheur, voilà la recette d'un cocktail musical on the rock. Cette année encore, le cabaret se déguste bien frappé!

Reportage Damien Borrelly, Greg Lespinasse et Sylvain Dumaine
durée de la vidéo: 03 min 03
Un cabaret bien frappé

N'oubliez pas, samedi 25 juillet, clôture en beauté du Cabaret frappé avec la reine AYO. En plus, c'est gratuit! Par contre ce mercredi soir, attention aux orages. Le concert gratuit des Meridian Brothers prévu à 19 heures sous le kiosque est déplacé sous le chapiteau à la même heure.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique festival cabaret frappé