Au ski club du Lioran, la relève est déjà à pied d'oeuvre

Super G, slalom, descente... le Ski Club du Lioran forme des dizaines de jeunes de 6 à 16 ans chaque année. / © France 3 Auvergne
Super G, slalom, descente... le Ski Club du Lioran forme des dizaines de jeunes de 6 à 16 ans chaque année. / © France 3 Auvergne

Dans la station du Lioran, dans le Cantal, il n'y a pas que les vacanciers qui prennent du plaisir sur les pistes. Super G, slalom, descente, le ski club du Lioran forme des dizaines de jeunes chaque année. Parmi eux certainement des futurs champions.

Par Julien Privat

Emilien Delor, Esther Paslier, Rémi Barthélémy, Perrine Salle ou encore Hugo Salerno. Ces noms vous disent sans doute quelque chose. Ce sont des espoirs du ski français. Leur point commun ? La glisse bien sûr, mais pas seulement. C’est le ski club du Lioran. Leur début était sur les pistes cantaliennes. Aujourd’hui, la relève est déjà à pied d’œuvre.

Les jeunes du Ski Club du Lioran ont entre 6 et 16 ans. Parmi eux, Scott Collin se distingue. Il est le meilleur dans sa catégorie. Les skis, il les chausse depuis ses 5 ans. Ce qui l’apprécie le plus : la vitesse. « Je n’ai pas peur de tomber. Après c’est le jeu. Quand on tombe ce n’est pas grave. Il ne faut pas se faire mal, c’est en tombant qu’on apprend », confie cette graine de champion. Sur les 160 mètres de dénivelés, il peut atteindre des pointes jusqu’à 70 km/h. De quoi procurer quelques frayeurs à sa mère, Céline Collin, la première de ses supportrices. « J’aime bien quand il arrive sur les dernières portes en bas. Je suis contente quand je le vois là. »

10 heures d'entraînement par semaine

A 12 ans, le jeune Scott a pris la décision de quitter son collège pour prendre des cours par correspondance. L’objectif : pouvoir passer plus de temps sur les pistes. Il s'entraîne près de 10 heures par semaine. Jean-Jacques Belmont, entraîneur bénévole, est un de ceux qui, très tôt, ont décelé son potentiel. « Il a envie de mordre dedans. C’est quelqu’un qui se met énormément de pression en début de course. Une fois qu’il est dedans il lâche tout, il prend tous les risques qu’il peut et ça marche pour lui. »

Cette fois-ci, au programme, c’est le slalom géant. Scott est concentré. Même si ce n'est qu'un exercice, il veut se donner à fond. Le résultat tombe : 39'76’’. Le meilleur temps. Mais c'est encore insuffisant pour ce perfectionniste. « On peut toujours faire mieux. Je dois pouvoir rester un peu plus sur mon pied extérieur, je suis un peu trop sur mon pied intérieur. »

En tout cas, pour les anciens de la station du Lioran tous les ingrédients sont réunis pour emmener les jeunes jusqu'au plus haut niveau. « Il faut une ambiance. Etre bon skieur c’est une chose mais il faut aussi un psychique et le psychique on peut le trouver dans une ambiance de ski club où les gens sont là, à votre écoute, pour vous aider, pour vous encourager », livre Daniel Gardette du ski club du Lioran.

Futurs champions et champions ces pistes auront vu défiler, tomber, gagner bon nombre de skieurs. Scott, quant à lui, est en route sans doute vers les sommets.

Ski club du Lioran (15) : la relève à pied d'oeuvre
Dans la station du Lioran, dans le Cantal, il n'y a pas que les vacanciers qui prennent du plaisir sur les pistes. Super G, slalom, descente, le ski club du Lioran forme des dizaines de jeunes chaque année. Parmi eux certainement des futurs champions. Intervenants : Justin (8 ans), Scott Collin (12 ans), Céline Collin (sa mère), Jean-Jacques Belmont (entraîneur bénévole), Daniel Gardette (Ski Club du Lioran).  - Reportage : Charline Coca, Bruno Lebret, Laurent Bortolazzo, Sébastien Bonnetot.

 

Sur le même sujet

Les + Lus