Aurillac : comment récupérer votre masque de la Région et du Département

A partir du vendredi 15 mai, une nouvelle distribution de masques s’organise à Aurillac. Des points de retrait sont proposés pour retirer les masques fournis par le Conseil départemental du Cantal et du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.
 

A Aurillac, la distribution des masques promis par le Conseil départemental et le Conseil régional s'organise.
A Aurillac, la distribution des masques promis par le Conseil départemental et le Conseil régional s'organise. © Thierry THOREL / MAXPPP
A partir du vendredi 15 mai et pendant deux jours, les habitants de la commune d’Aurillac vont pouvoir retirer de nouveaux masques fournis par le Conseil départemental du Cantal et du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes. C’est la ville d'Aurillac qui est chargée d'assurer la distribution des masques. Elle n’aura pas lieu en porte à porte comme la Ville l'avait déjà fait précedemment, mais sur des points de retrait spécifiques, selon des consignes sanitaires strictes.
 

Deux jours de distribution

Cette distribution est proposée sur deux jours :
 - vendredi 15 mai, de 7 heures à 20 heures,
 - samedi 16 mai, de 9 heures à 12 heures.
                                      
Les 10 sites retenus sont :
 
1) halle de Lescudilliers,
2) espace Hélitas,
3) gymnase Saint-Géraud ,
4) gymnase Marie Marvingt,
5) écuries des Carmes,
6) théâtre municipal,
7) gymnase de la Jordanne,
8) gymnase de la Ponétie,
9) gymnase des Camisières,
10) gymnase de Canteloube.

Téléchargez ici la carte des points de distribution des masques du Département et de la Région, à Aurillac



Les modalités proposées de retrait des masques sur chacun de ces 10 sites sont :Pour obtenir des masques pour les enfants, il faudra présenter le livret de famille.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus : conseils pratiques santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter